La course à pied Les blogs courseapied.net : brinouille

Le blog de brinouille

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

  • A venir

Mes liens


Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2007-02-10 14:00:45 : course de la Saint-Valentin aux buttes Chaumont


Y'a des matin où ça fait plaisir de rater sa séance de capoeira pour aller supporter les autres.
surtout quand c'est pour une course comme celle organisée par les frontrunners :

http://frparis.free.fr/

4 ou 12 km en solo
et surtout 8 km en duo H-H, H-F, F-F, principe : rester ensemble et arriver main dans la main. une course open-minded comme je les aime et où tout le monde a l'air content.

Avec pas mal de forumers et d'autruches présents, et Pépito, Winn, fred et moi-même en supporters....et surtout la banane des arrivants main dans la main, un truc qui fait chaud au coeur et qui donne du soleil pour tout la journée : )

Les réactions

Par gavroche, le 2007-02-10 14:14:00
merci pour ces photos .une matinée sympa avec des organisateurs sympas , toujours contente de revoir les forumrers. c'est vraiment une course à fairepour les débutants comme pour les autres car personne se prend la tête. allez bon week end

Par La Pépite, le 2007-02-10 14:48:02
Merci Brinouille de nous avoir préféré à la capoeira ce matin, pour les encouragements bienvenus, et pour ces photos qui reflètent bien l'ambiance sympa . Jolies ces arrivées en couples.
Hé t'as vu ça Enzo, une valentine ne lui suffit pas !!! Faut dire qu'elle accrochait bien cette jolie triathlète qui faisait le 12 en solo . Pour un peu , on créait une nouvelle catégorie : l'arrivée en Trio !!!

Par Sedef, le 2007-02-10 14:57:53
Merci Brinouille.
C'est vrai que c'est une course bien cool. Un bon moment de détente même si on a tout donné et notamment dans la côte.
Tu n'as pas pu rester à la remise des trophées, tu ne sais donc pas que LaPépite est montée 2 fois sur le podium. Elle te dira peut-être pourquoi !

Par NicolasASM, le 2007-02-10 16:17:44
LaPépite deux fois sur le podium... elle était en transe :-)

NicolasASM

Par Enzo, le 2007-02-10 16:41:17
Brinouille en style "Titi parisien" dans les allées des Buttes Chaumont et pleins de têtes connues : Pépito, NicoASM, Wimm, Fred ...
Des coureuses et coureurs avec la banane. Personne se prends la tête, c'est bon aussi de vivre de telles courses.

Mention Spéciale à Linda's Team, prix Orange pour leur bonne humeur !!

Merci Brinouille pour les photos, j'espère que t'as pas regretté la capoiera tout de même ...

Par michette, le 2007-02-10 16:45:45
merci pour ces très belles photos avec des visages ravis,hilares,tendus, marqués par l'effort : tu as du talent pour saisir le moment propice..

Par Blue eye, le 2007-02-10 19:24:14
joli ptit parcours et beau butt'in à l'arrivée!!merci Brinouille pour cet élan numérique, esthétique, prolifique et avant tout non egocentrique de ta part, pour nous avoir préferé ce matin à la capoeira, j'espere qu'elle ne t'en voudra pas!!

Par Julos, le 2007-02-10 19:27:18
Tu as la science de l'instant Brinouille, jolies photos...

Julien (sans Valentin mais avec une Valentine, en répet orchestrale ce matin et pas mordue de CAP :-) )

Par RX, le 2007-02-10 20:32:45
superbe reportage Binouille ! ça me console un peu de ne pas avoir pu être des votres ce matin !

Par Martine, le 2007-02-10 21:18:52
De si beaux sourires.
De si belles foulées.
De si belles et beaux gagnants.
De si belles autruches vainqueurs.
Bravo aux participants, spectateurs et photographes.
Martine

Par SERGE92, le 2007-02-10 23:50:37
NICO tu as trouvé le mot juste à propos de La Pépite.....je viens d"en avoir l'explication par Caro!
Finalement ENZO a coru en quelle catégorie avec la "Trans" ? prochainement visite médicale!

Par Narbé, le 2007-02-12 09:30:40
Je les savais que j'allais encore louper qqchose, pffff !!! Merci Brinouille pour ce beau reportage et BRAVO les autruches!

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)


de gauche à droite : Julos, Gavroche, Sedef, LaPépite,Blue Eye/Caro, Linda...et enzo.


le départ




LaPépite et Enzo


Caro et Sedef


linda's team 2


Gavroche concentrée


Linda's team 3


A) "- Mais qu'est ce qu'elles foutent ?" B) "- Arrêtez de parler bordel !" C) où alors ce sont 2 futées qui choisissent très judicieusement leur place.


prem's


deuze


Troize


et de quatreu


Cinq


et six.


Et encore pleins de valentins juste pour le plaisir....










et Julos sans valentine.


Linda's team 2


Linda's team 3


Les 5 billets précédents

2007-02-04 21:12:18 : Le dieu des culottes à dit .... - 4 photos - 31 réactions

...."les foulées de vincennes tu rateras" !

Une course en plein salon professionnel, ce n’était pas forcément une bonne idée…mais je souhaitais m’amuser un peu dans ce week-end plombé par le travail (oui je sais on ne dirait pas mais dessiner des culottes c'est un travail)
et surtout l'idée de voir nombre de forumers fut décicive !

Donc, comme l’année dernière, je me suis échappé incognito de porte de Versailles pour les foulées de Vincennes.

Dimanche matin, je me sens bien, mais je n’ai pas trop envie de me rentrer dedans … Le gros bémol c’est que j’aurais dû éviter la tournée champagne des stands la veille : résultat 4 coupes dans le sifflet à 18 h et une alimentation toute la journée à base de nounours chocolats/gâteaux divers/jambon de parme/parmesan (ben oui y’a des italiens quand même ; ))… très honteuse de mon comportement alimentaire anarchique et de mon ivresse significative, j'ai tenté de rattraper tout ça par un repas bien équilibré le soir et des litres d’eau.

Direction Vincennes en compagnie de Baltha, et là Question forumers je suis servie :
Martine, kenlag, Fred, Duduche, Ouille, Pierrot 75, Pascal77, Jcc, Serge92, Blue Eye, …et j’en oublie beaucoup beaucoup d’autres….Et NicoPSA, MarieL et la Pépite qui apparaitront à l’arrivée. Dommage que je n’ai pu les admirer courir, « voler » plutôt, durant la course !


Comme j’ai fait mes 1000 m en 4mn24 ce mois ci, je me donne un objectif 45 et moins si affinités.
Mais avant tout faut que je suive les consignes du coach :
Faire le premier km en 4mn30, et passer à 4mn24 pour la suite
Essayer d’être en dessous de 185 de FC sur les 5 premiers pour ne pas se cramer
Oser jusqu’à 188 après,
Tout lâcher au 8ème.
Huuummmmf pas évident tout ça avec ma mécanique d’imprécision. J’ai beau avoir une antisèche pour les temps de passage au km, le papier va vite finir au fond de la poche…

Je suis le convoi « 44mn » drivé par Pierrot75 et Ouille. Le départ est si chargé et chaotique que l’on perd de précieuses secondes à piétiner et à slalomer…. à 800 m, je les vois s’éloigner lentement mais sûrement... ma FC grimpe et je me sens limite limite….tant pis je la ferai seule cette course ! Premier km en 5mn environ, trop de monde pour faire mieux….de toute les façons je m’évertue donc à ne pas dépasser les 185 pour ne pas me cramer, et je me sens incapable d’accélérer également.
Hormis le cœur qui cavale un peu trop niveau sensations je ne suis pas si mal, je ne me rends même pas compte que je vais moins vite que sur mes dernières courses. J’arrive progressivement au 6ème km en voyant irrémédiablement mon objectif chrono s’effilocher. Duduche me rejoint et on fait une partie de course ensemble.
Et là bien que je sois resté dans mes plages FC, et bien que ce soit un passeport pour une fin de course moins difficile, je fatigue. Je m’autorise à aller à 188, mais là c’est vraiment trop dur, dès que j’atteins cette plage, je sens mes cuisses qui ne se lèvent plus et le découragement qui pointe.

Au 8ème je suis censée accélérer, mais je ne m’en sens pas capable…je laisse Duduche filer. je reste sage, puis je vois ma FC à 183 et je me dis que je suis nulle de ne pas savoir endurer plus haut, alors j’accélère mais vers la 39ème mn, je craque. Je suis toujours à 188 de FC mais je trouve cela intenable, surtout si je dois continuer encore 6mn comme ça ! J’ai honte mais je m’arrête net 4/5 secondes pour redescendre à du gérable : 182, et je repars illico. en 5 secondes Ca va mieux.

Je lance une accélération désespérée sur les 300 derniers mètres et j’arrive en 46mn46, pour un record en juin de 45mn.
Un aussi mauvais chrono que la même course l’année dernière (46mn45, étrange non ?), toujours en plein salon de la Lingerie, et où j’étais partie trop vite et j’avais explosé au 4ème, marchant 1 bonne minute.

Bilan de la Brinouille :

-pas terrible, mais pas de quoi non plus courir avec un sac sur la tête.
-Eviter désormais les courses en plein salon, parce que même si on papote en mangeant des cahouettes, il semblerait que ce soit fatiguant quand même.
-éviter le champagne casse-pattes, je le savais déjà mais je n’ai pas pu m’en empêcher.
-arrêter de bouffer n’importe quoi, au moins avant les courses… bon sang !
-par contre gros point positif : Youpi pour une fois je n'ai presque mal nulle part !

Mon objectif de toutes les façons c’est le marathon…mais si l’on me proposait un 10 km la semaine prochaine, je retenterai bien rien que pour effacer cette petite déconfiture !

PS : je vous fais des photos spéciales courbes : la mienne tout d’abord, et des courbes volées sur le salon, c’est quand même plus sympa que moi avec un look de chaudière en surchauffe moulée dans un collant lycra, quoique y’en a qui aiment ; ) !

2007-01-27 20:39:35 : C'est parti pour le trombinoscope du Marathon de paris 2007 ! - 2 photos - 58 réactions

Envoyez-moi vos photos à trombimarathon@hotmail.com en suivant les consignes :

-votre trombine doit pouvoir être recadrée dans un carré par mes soins;
-Indiquez votre pseudo
-Indiquez votre numéro de dossard
-précisez si c'est votre premier ou ...ènieme marathon;
-Donnez votre temps espéré...ou indiquez si vous n'espérez rien, à part finir ! : )
-si ça vous défrise de donner votre trombine, mettez un bonnet jusqu'en bas des oreilles ça devrait le faire.

Serge prochainement nous fera un lien pour aller voir le trombinoscope sur :

http://www.flickr.com/photos/25594253@N00/sets/72157594504446131/

Un truc intéressant à préciser : dans le site flickr qui hébergera vos photos on peut mettre des commentaires sous chaque photo, donc ce qui serait super, c'est que chacun mette un petit mot de temps en temps à propos de sa préparation, comment ça se passe etc, les bobos ou si on ne va pas jusqu'au bout de sa prépa....que l'on sache un peu plus sur chacun : )

2007-01-24 22:27:17 : vadrouille au bord du lac de Côme - 11 photos - 19 réactions

Week end du 20 janvier :

Leçon 2 du runner baroudeur : repérer les lieux de cavale pour ne pas annuler sa séance.

J’avais juré de faire ma séance CAP ce week-end, bon ok faut dire que les 3X5 mn à 180/182 de FC me fatiguaient à l’avance, sachant que chez moi 182 = « j’en ai marre j’abandonne ».
Mon homme et moi avions aussi prévu une belle ballade dans les hauteurs : Une promenade tonique de 4/5 heures dont 900 m de dénivelé en 2h30. Nous sommes parti de Menaggio, une petite commune touristique au bord du lac à 749 m d’altitude, en direction du refuge Menaggio à 1400 m, tout celà fait d’un bon pas –et pour moi la respiration haletante qui va avec- puis hop le monte Grona à 1736 m, évidemment Mon homme a choisi la voie directe plutôt que la plus cool, et la voie directe se monte plus à quatre pattes qu’à 2. On redescend, au passage un bon gueuleton de polenta/soupe de lentilles (ben oui faut de l'énergétique!) et fromages du coin au refuge, puis retour à Mennagio.

Evidemment vu la sortie du jour, question CAP ça commençait à sentir le roussi. Le soir retour à Côme ou je constate avec horreur que les abords du lac sont remplis de touristes, pas question de pratiquer mon allure seuil à la foulée vraiment hasardeuse en slalomant entre les badauds. Le lendemain il pleut il fait très froid, et puis je dois encore aller voir des archives…. tant pis pour la séance, je ne m’en suis voulu que juste un tout petit peu, puisque je me suis consolé avec un bon chocolate con panna. : )

2007-01-24 08:30:41 : Crapahutage à Lustenau. - 3 photos - 20 réactions

Vendredi 19 janvier,

La semaine a été riche en travail mais pauvre en CAP, Un brodeur m’ouvre ses archives et je débarque en Autriche avec mes runnings. On me demande à l’aéroport alors qu’on fouille mon sac pourquoi je vient pour le business avec mes runnings, me voilà parti dans une explication fleuve, le mec est impressionné, je ne suis même pas encore marathonienne et déjà me voilà en flagrant délit de frime : )

A Lustenau on se lève tôt, et on travaille tôt aussi, et il fait jour tard !!!!
Mon hôte s’inquiétant de me voir courir la veille alors qu’un avis de tempête était donné pour la nuit, je m’en vais courir à 7h15. On m’avait dit que le jour se levait vers cette heure, mais le soleil ce matin était paresseux…..Alors je me suis fait des films de gamine, mi émerveillée mi effrayée à courir dans la pénombre avec le chant lugubre du vent qui me chahutait. Mes pulsations s’affolaient contre le vent ou profitaient honteusement de lui. Et pas de vache mauve, pas de vache tout court, pas de mouton, pas un chat, rien.

Puis la lumière fut et pleins d’Autrichiens délicieux et souriants me saluèrent alors qu’ils promenaient leur chien, des chien tout aussi délicieux et bien élevés qui ne couraient pas après les coureurs, ça fait rêver.

Leçon 1 du runner baroudeur à retenir : bien enregistrer le point de départ, car le retour fut un peu long et compliqué.

2007-01-15 19:44:59 : Bike & Run / 14-01-2007 / Base de loisirs de Cergy - 14 photos - 33 réactions

Après une semaine d'entrainement opiniâtre avec 2 séances pistes où entre autres enfin j’apprend à faire des 1000 m dans les temps demandés à la seconde près (Youpi, effectivement dans ce cas on arrive à tenir jusqu’au bout !) je m’embarque avec Emma -et son homme Arnaud qui sera le photographe officiel- mon Homme Nico et Luc un pote dans ce fameux Bike & Run organisée par l’association Funevents, les mêmes têtes brûlées qui organisent « l’Indian race » -dont Fred a fait précédemment un résumé- .

Principe : un VTT pour 2 et rester plutôt ensembles. Distance : 20 km.
Les hommes seront les « surfer dudes »
Les filles seront « Celles qui parlent en courant »

Il commence mal le Bike & Run : Cergy c’est loin et nous avons eu un souci de logistique avec les vélos : on arrive 5 mn en retard, on pédale/cavale partout pour découvrir que les organisateurs n’aiment pas les retardataires et ont fermé la salle de retrait des dossards ! Grrrrrr ! On s’en fout on y va quand même et Emma enclenche son chrono ! On file illico sur le lieu de départ, évidemment on a du mal à le trouver puisqu’il n’y a plus personne, résultat départ 7/8 bonnes minutes après les autres. Luc et Emma ont bien du mérite, ça fait déjà 8 minutes qu’ils cavalent dans tous les sens, et ils se tapent tout de go une belle côte.
Moi je suis déjà sur mon VTT tout essoufflée, je n’ose même pas imaginer le p’tit cœur d’Emma, mais comme un petit cheval courageux elle attaque la montée….en digne pratiquante de cross ça ne lui fait pas peur !

Au début Luc et Nico échangent le VTT toutes les 15 mn, mais très vite leur FC leur intime de changer plus fréquemment ….. Nous on change toutes les 6/7 mn….je me mets à quémander le VTT à Emma de plus en plus rapidement… « Celles qui parlent en courant » résument leur blabla à «- tu veux le vélo dans 5 mn ? -Nooooon 2 mn j’en peux plus ! » Emma c’est plutôt l’échéance du vélo qu’elle repousse, elle préfère étrangement ses pieds à la barbare mécanique : ).

Nous commençons à rattraper & remonter quelques participants. Luc et Nico sont déjà loin devant. Au début à par la côte de départ c’est plutôt plat et boueux, mais peu à peu les bosses arrivent. Très vite on trouve nos marques : Emma gère les bosses en running, moi en VTT. j’arrive à rester quand même sur le vélo et ne pas trop le pousser en haut des côtes. Je souffle comme une forge, les premiers participants que je dépasse s’écartent car ils m’entendent arriver de loin ! J’ai l’impression que le cœur ne descend presques pas entre la CAP et le vélo…. on arrive à passer des équipes de filles et quelques mecs, qui y vont du commentaire : « et bien les filles c’est que vous y allez ! » c’est vrai qu’on en veut, et le fait d’être parti en retard nous a sacrément remonté. Une autre équipe de gars râle parce qu’on n’est pas assez ensemble et que je prends de l’avance pour laisser le vélo, je suis sûre qu’il n’aurait pas râlé si on ne l’avait pas dépassé ; )

Finalement le parcours en VTT n’est pas si chaotique, certes ça grimpe et ça descend, à part cela il y a juste une pauvre mare qu’on peut vaguement contourner, et quelques montées vraiment abruptes ou parfois Emma m’aide à tirer le vélo. Il y a surtout de la boue, de la boue qui nous recouvre progressivement. Ça glisse un peu avec la roue arrière, les wave rider d’Emma lui jouent des mauvais tours, mais c’est gérable…. Cyrille nous a mieux que bien préparé la semaine dernière, son parcours était plus dur !
Au deuxième tour j’ai un petit coup de mou, faut dire que je crains que le deuxième tour soit identique au premier, c’est que l’on est parti depuis au moins 1h10 ! la fatigue se fait progressivement ressentir, c’est peut-être pourquoi -à quelques minutes de l’arrivée- nous perdons le fléchage…je me mets à suivre des repères du premier tour, grossière erreur ! On perd ainsi 6 bonnes minutes et pas mal de places durement gagnées, Emma offre toute l’intensité de son caractère latin à quelques malheureux organisateurs d’une autre course pas foutus de nous indiquer le bon chemin. Même Bigtonio croisé dans son footing ne peut nous réorienter…6 mn précieuses minutes de perdues qui quand nous retrouvons le fil nous font sprinter comme si nous étions poursuivies par le diable. Le VTT change de main toutes les 2 mn, ça cavale sec. Emma donne tout dans les 400derniers mètres et nous offre à l’arrivée un légendaire visage blême…et oui la majorité rougit en sprintant, Emma blêmit ! environ 1 h 40 au final. Luc et Nico sont arrivé 10/15 bonnes minutes avant. Pas de résultats en ligne, mais malgré notre départ sans dossard 10 mn en retard et notre erreur sur la fin, il semble que nous soyons le premier groupe de filles…A cause de notre retard nous n’aurons pas de coupe : (


Merci à Funevents : ils portent bien leur nom : fun garanti, idées loufoques et boue à gogo, moi désormais je suis accro : http://funevents.free.fr/
Prochaine course : « Les Fugitifs » le 11 mars 2007, une course ou l’on court 2 par 2 attaché avec un lien…Dommage c’est le jour du semi de paris !


PS : Je joins ma courbe de FC à ce CR mais franchement je ne saurais dire quand je courrais et quand j’étais sur VTT, tout ce que je sais c’est que ça m’a paru vraiment intense, mais vraiment ludique : )

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net