La course à pied Les blogs courseapied.net : brinouille

Le blog de brinouille

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

  • A venir

Mes liens


Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2007-02-16 07:58:37 : Les séances moroses

Séance Luxembourg 16h30 : 9km98 en 56 mn, pas de cardio qui est resté oublié sur la table.

Y’a des jours où -hérésie- la CAP n’a aucun goût hormis celui de la fatigue et des petits bobos dont on ne sait plus faire abstraction. Peut être parce que c’est une heure volée au travail avec un arrière goût de mauvaise conscience, je pars cavaler dans le jardin détrempé et déserté par les flâneurs, et tout suite je sens que ça ne va pas être une bonne séance : le corps est lourd, les 20 premières minutes sont un fardeau, les muscles des jambes sont trop tendus et n’acceptent pas de se relâcher, je ne regarde plus les passants ni les petits oiseaux, d’ailleurs est-ce un signe le seul oiseau que je vois est un étourneau mort gisant sur le sol détrempé . Une Sale journée grise pour crever… Au bout de trente minutes heureusement le corps réfractaire s’habitue à l’effort, ça laisse la liberté de ne plus voir en gris et d’apprécier une jolie passante en béret noir et redingote jaune souffre, la foulée hâlée et sautillante de ce long américain qui jogge et les crocus jaune canari qui ont vaillamment percé l’herbe le long de la côte. Puis les gardiens entament leur concert de coup de sifflets, le parc ferme, il est temps de rentrer travailler. Chouette c’est fini ! : )


Jeudi soir : Test VMA pour ajuster la prépa marathon

Je n’aime pas faire les tests VMA le soir, j’ai l’impression que le boulot m’a bouffé toute mon énergie et qu’il ne reste que des miettes à footing,
….sauf les 150/200 m que j’aime bien le soir parce que là j’ai l’impression d’être une môme qui fait inlassablement des sprints et comme je m’en sors toujours pas trop mal, je reviens alors à la maison gonflée de mon orgueil de gamine, y’a pas de mal à s’faire du bien : )

C’est parti avec beaucoup de flemme, heureusement l’avantage du test par pallier de FC, c’est que ça commence cool. Aïe mes périostes me signalent que c’est de la piste illico….155,160,165, parfois je m’endors un peu et je passe sous la barre autorisée, parfois on me dépasse et je me retrouve à accélérer malgré moi, mais avec ce mouchard collé au plexus je suis tout de suite rappelée à l’ordre…. 175,180, je commence à moins rigoler, heureusement Pepito et Delphine me font de petits encouragements…185 aïe c’est le pallier « j’en ai marre pourquoi je cours» qui va commencer : c’est alors que mon cardio se bloque à 180, alors que j'accélère pour aller à 185 minimum, 100m, 200m…j’accélère…250 m et je suis toujours à 180, Oh Noooooooooon ! Je tiraille sur mon super soutif Adidas de tous les côtés pour réactiver je ne sais quoi… je ré accélère mais c’est n’importe quoi, à ce rythme je vais tenir 400 m et tout ça pour rien ! Et là ? Ben je m’arrête, suis pas masochiste le soir moi, seulement en course aux aurores !

Et c’est là, à l’arrêt et honteuse d’avoir arrêté que le cardio c'est mis à remarcher : P..... de technologie ! Bon, soyons calme, parait-il que ça suffit pour ajuster mon plan J-59.

Les réactions

Par kenlag, le 2007-02-16 08:30:30
Coucou Brinouille
Parait qu'au Luxembourg (j'y suis passé dimanche) il y a du beau monde qui court notamment kouchner, ockrent .... déjà croisé ?
bises
laurent

Par riri, le 2007-02-16 08:48:27
ça devait donner miss brinouille tirant sur son soutif adidas ....
bonne suite de prépa ..

bises à toi

Par Brinouille, le 2007-02-16 09:06:30
Merci Riri ! Non laurent, Jamais croisé.

Par laurent, le 2007-02-16 09:09:23
c'est ça la technologie au plus c'est sophistiqué au moins ça marche
bonne prépa pour ton marathon

Par N10, le 2007-02-16 09:41:22
Courage Brinouille, ton super coach va te concocter un plan qui te convient et te redonne le moral.

Kenlag, On croise en effet des People au Jardin du Luxembourg : Kouchner, Lambert Wilson avec son casque sur les oreilles, Vincent Lindon avec son survet de l’équipe de France…Et il y a aussi du « beau monde » au plutôt des bons coureurs !

Par Montaigne, le 2007-02-16 09:42:10
J'aime beaucoup la poésie naturelle de ton CR sur la séance Luxembourg.

Par cyrillec, le 2007-02-16 10:43:43
hello Brinouille,

j'aime bien ton emploi du mot hérésie :). Je te rassure il y a des jours sans et je suis surement plus faineant que toi.

par contre en groupe les séances difficiles passent mieux (même pour les 400 -que je craignais y a 6 mois- j'ai le bol d'avoir des collegues de train donc ca devient super ludique).

Si c'est de la fatigue, des bobos tu peux redescendre ton vtt et partir mouliner :-).

Y a du goudron qui va fondre...

Par SteFun, le 2007-02-16 10:57:32
Tu as raison de pas t'en faire car le test par palliers permet d'en apprendre pas mal sur soi sans avoir à aller jusqu'au bout. Surtout pour le marathon, c'est intéressant de voir comment évolue la FC dans les plages adjacentes à celle qui va être utilisée le jour J.

Bonne prépa Brinouille ! J'attends encore un peu d'être plus rétabli et je t'envois me trombine. Je croise les doigts.

Par Enzo, le 2007-02-16 11:48:37

pƒƒƒ c'est pas si grave les jours sans, il y en aura d'autres durant ces 60 petits jours qui nous restent ....

Par Calou, le 2007-02-16 16:03:44
Y a du beau monde aux jardins du Luxembourg ! Y en a même qui ont pu y croiser Brinouille...;-)))
Bonne continuation !!!!
Bises
Calou

Par michette, le 2007-02-16 16:27:57
moi je suis en admiration devant les futurs(res) marathoniens(nes), même pas en rêve je ne pourrai courir 42km; c'est sûr que la prépa ça ne doit pas être de la tarte..je suis sûre que tu trouveras l'énergie et la ressource suffisantes pour "digérer" tout ça;et puis dans la vie il y a des jours avec et des jours sans : quand c'est pas top on laisse filer..beaucoup de courage pour la suite

Par Martine, le 2007-02-16 16:43:37
Coucou Brinouille
C'est la mise en route, avec des jours plus ou moins faciles. Dis toi que chacune de tes séances te prépare pour reussir ton marathon.
Bises
Martine

Par Delphine, le 2007-02-16 17:19:21
Coucou Brinouille,

Pour le cardio c'est la faute à "pas de chance" pour ce jour là mais si ce que tu as fait suffit, ce sera malgré tout pas pour rien.

Par Wimm, le 2007-02-16 19:27:03
Coucou Brinouille,
Faut pas etre si négative que ca. Regarde meme sur la photo de l'oiseau... Ok il est mort ca c'est le coté négatif, mais si tu regardes de plus pres tu y vois le coté positif : il etait en train de faire de la CAP ! Il voulait d'encourager !!! ;)

Allez Brinouillle, t'inquiete pas un jour sans ca arrive à tout le monde (sauf à Sédef...)

Wimm

Par Pépito, le 2007-02-16 19:30:54
Bah, ça reste une bonne séance quand même.
L'avantage pour toi c'est que le marathon, comme la majeure partie des courses, c'est le matin ! Donc tu seras dans ton élément.

Par cricri 63, le 2007-02-16 19:37:37
Allez Brinouille,il y a des hauts il y a des bas ,normal.
ces seances font quand meme progresser et surtout font encore plus apprécier celles ou l'on se sent voler.
Bonne prépa.
Christèle

Par Poussintx, le 2007-02-16 21:01:32
Bon courage pour ta prepa marathon Brinouille.
J'attends les photos des bons jours ensoleilles ! :)

Par Sushi du yamato, le 2007-02-17 00:03:06
L'avantage avec des plans longs durée comme ceux que te prépare ton coach, c'est que sur la globalité qu'il faut juger la progression et pas sur un accroc. Nous fonctionnons tous à l'émotion et toi tu en débordes jusque dans ton blog.

Il faudrait que je te lise plus souvent...

A mercredi alors

Par Brinouille, le 2007-02-17 08:21:31
héhé rassurez vous les gars et les filles je ne suis pas tant au 36ème dessous... c'est mon côté lyrique ça ; ). il y a effectivment des jours avec et des jours sans. Mais ce sera intéressant rétrospectivement de voir au fil des semaines comment les séances se sont passées et d'analyser ces cycles "je vais bien, je ne vais pas bien".

Par mielou, le 2007-02-17 09:46:24
moi je préfère tes séances...en rose...

Par ƒred, le 2007-02-17 12:01:51
Brinouille, l'oiseau… pas ma faute.
Bizz
Frédéric

Par nenni, le 2007-02-19 09:43:19
Allez, une petite pensée pour toi pour te soutenir dans ta préparation.

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)



Les 5 billets précédents

2007-02-11 18:02:14 : c'est parti ! Semaine 1 préparation marathon de Paris - 3 photos - 27 réactions

...c'est étrange de commencer par une semaine de récup une prépa marathon, mais foulées de Vincennes obligent, je n'avais que 3 séances de prévues. Ça m'a fait bizarre, du coup j'en ai rajouté juste une toute petite : /

Mercredi matin : 50 mn au Luxembourg prévues avec plage FC entre 152 et 154 à respecter. Je soupçonne ma super brassière Adidas avec capteur intégré de débloquer, ça reste toujours trop haut !.... en fait c'est moi qui débloque et qui refuse de voir que ma FC s'affole. Huuum pas très sérieux tout ça ! Pourtant je ne vais pas bien vite, le weekend end de boulot intense doit y être pour quelque chose.
Et brève petite rencontre avec N10 qui entame bientôt lui aussi sa prépa-marathon, tout ça grâce au trombinoscope !

Vendredi matin : Jean-Pierre alias Nenni du forum est venu de liège passer quelques jours à Paris et cherchait un(e) accompagnateur(trice) capesque : ça c'est traduit par une ballade tranquille de 55 mn de république au Luxembourg. Jean Pierre tu as je pense amusé et étonné pas mal les coureurs dans le jardin du Luxembourg en leur proposant...."-au prochain tour je paye une bière !" Le grand bonheur de cette séance : pas de cardio et rien à surveiller à part où l'on met les pieds tout en papotant à bâtons rompus.

Vendredi soir : direction Paul Valéry un peu flemmarde : au programme 16X150 dont 10 en 37 et 6 en 35 secondes. La précision sera presque là au cardio mais pas dans les distances. Mes 150 m sont mal évalués, je dois me tromper de marquage car je finis à peine le premier 150 m en 37 s quand j'ai 4/5 secondes d'avance sur le deuxième. Tant pis je me contente de rester régulière dans mes allures, et je mets plus d'intensité dans les 6 derniers. Les 10 mn de récup en 155/156 se passent oh bonheur avec quelques minutes dans la plage, du jamais vu !

Le lendemain j'ai les pieds en vrac...Baltha m'a dit un jour "mes séances de fractionnés du soir passent mieux quand j'ai un peu couru le matin"...ben ça marche pas pour moi. Tant pis !

Dimanche matin c'est parti avec les Vincennus. Là le cardio devient compliqué à programmer : 25 mn en 152-54, 25 en 154-158, 20 en 160-164, 10 en 166-170, 10 récup en 155-56...tout ne rentre pas dans le programme "exercice" de mon cardio et surtout je sais que ça va biper à tout va pendant 1h30 car pour suivre sérieusement un tel programme il faut être seule, et moi j'ai envie de courir avec les Vincennus !
Ça commence pas trop mal, ça se complique au bout de 35 mn quand Martine et Fred démarrent pour 15 mn allure marathon, et que tout le groupe s'amuse à leur emboîter la foulée... évidemment je les suis c'est plus fort que moi, avec le faux-plat le long de la piste cyclable mon cœur grimpe carrément à 170 ! au bout de 15 mn je reviens un peu plus sérieusement à mon plan et j'accélère...Aleksi me demande si j'ai vraiment accéléré "-euh ben oui regarde ma FC monte" pfff ils sont décourageant ces hommes ; ) ! Les 10 mn les plus intenses sont pimentées par la petite côte de l'hippodrome et une bonne averse. Le coeur s'emballe mais je m'amuse et je suis bien. Difficile de ralentir pour les 10 mn de récup sous la pluie intense : je n'ai qu'une envie finir ma sortie ! Au final 1h38 pour environ 16km/16km5. je suis contente car j'ai peu l'habitude des sorties de 1h30, et celle là m'a raisonnablement fatiguée.

Bilan de la semaine : pas vraiment sérieuse sur le respect des FC, mais une chouette semaine où je me suis fait bien plaisir (je me soupçonne d'apprécier d'oublier les bips avertisseurs "-t'es plus dans la plage !" de mon cardio) et surtout sans bobos à part la récupération difficile du vendredi qui m'a valu un réveil avec marche "en crabe". Cool !


Pour clore ce week end "sport" rien que mieux qu'un bon match de basket handisport en spectateur : je vous invite à aller voir les photos de mon amoureux et à aller supporter un mach de l'équipe N1 de Paris: c'est très spectaculaire, ça va vite très vite, c'est encore mieux que du basket tout court et rien de plus galvanisant que l'envie de gagner d'une équipe niveau nationale 1 !!!

le site pour les photos :
http://www.flickr.com/photos/packedbox/sets/72157594529737415/

le site pour les matchs :
http://www.capsaaa.net/V2/index.php



2007-02-10 14:00:45 : course de la Saint-Valentin aux buttes Chaumont - 28 photos - 12 réactions


Y'a des matin où ça fait plaisir de rater sa séance de capoeira pour aller supporter les autres.
surtout quand c'est pour une course comme celle organisée par les frontrunners :

http://frparis.free.fr/

4 ou 12 km en solo
et surtout 8 km en duo H-H, H-F, F-F, principe : rester ensemble et arriver main dans la main. une course open-minded comme je les aime et où tout le monde a l'air content.

Avec pas mal de forumers et d'autruches présents, et Pépito, Winn, fred et moi-même en supporters....et surtout la banane des arrivants main dans la main, un truc qui fait chaud au coeur et qui donne du soleil pour tout la journée : )

2007-02-04 21:12:18 : Le dieu des culottes à dit .... - 4 photos - 31 réactions

...."les foulées de vincennes tu rateras" !

Une course en plein salon professionnel, ce n’était pas forcément une bonne idée…mais je souhaitais m’amuser un peu dans ce week-end plombé par le travail (oui je sais on ne dirait pas mais dessiner des culottes c'est un travail)
et surtout l'idée de voir nombre de forumers fut décicive !

Donc, comme l’année dernière, je me suis échappé incognito de porte de Versailles pour les foulées de Vincennes.

Dimanche matin, je me sens bien, mais je n’ai pas trop envie de me rentrer dedans … Le gros bémol c’est que j’aurais dû éviter la tournée champagne des stands la veille : résultat 4 coupes dans le sifflet à 18 h et une alimentation toute la journée à base de nounours chocolats/gâteaux divers/jambon de parme/parmesan (ben oui y’a des italiens quand même ; ))… très honteuse de mon comportement alimentaire anarchique et de mon ivresse significative, j'ai tenté de rattraper tout ça par un repas bien équilibré le soir et des litres d’eau.

Direction Vincennes en compagnie de Baltha, et là Question forumers je suis servie :
Martine, kenlag, Fred, Duduche, Ouille, Pierrot 75, Pascal77, Jcc, Serge92, Blue Eye, …et j’en oublie beaucoup beaucoup d’autres….Et NicoPSA, MarieL et la Pépite qui apparaitront à l’arrivée. Dommage que je n’ai pu les admirer courir, « voler » plutôt, durant la course !


Comme j’ai fait mes 1000 m en 4mn24 ce mois ci, je me donne un objectif 45 et moins si affinités.
Mais avant tout faut que je suive les consignes du coach :
Faire le premier km en 4mn30, et passer à 4mn24 pour la suite
Essayer d’être en dessous de 185 de FC sur les 5 premiers pour ne pas se cramer
Oser jusqu’à 188 après,
Tout lâcher au 8ème.
Huuummmmf pas évident tout ça avec ma mécanique d’imprécision. J’ai beau avoir une antisèche pour les temps de passage au km, le papier va vite finir au fond de la poche…

Je suis le convoi « 44mn » drivé par Pierrot75 et Ouille. Le départ est si chargé et chaotique que l’on perd de précieuses secondes à piétiner et à slalomer…. à 800 m, je les vois s’éloigner lentement mais sûrement... ma FC grimpe et je me sens limite limite….tant pis je la ferai seule cette course ! Premier km en 5mn environ, trop de monde pour faire mieux….de toute les façons je m’évertue donc à ne pas dépasser les 185 pour ne pas me cramer, et je me sens incapable d’accélérer également.
Hormis le cœur qui cavale un peu trop niveau sensations je ne suis pas si mal, je ne me rends même pas compte que je vais moins vite que sur mes dernières courses. J’arrive progressivement au 6ème km en voyant irrémédiablement mon objectif chrono s’effilocher. Duduche me rejoint et on fait une partie de course ensemble.
Et là bien que je sois resté dans mes plages FC, et bien que ce soit un passeport pour une fin de course moins difficile, je fatigue. Je m’autorise à aller à 188, mais là c’est vraiment trop dur, dès que j’atteins cette plage, je sens mes cuisses qui ne se lèvent plus et le découragement qui pointe.

Au 8ème je suis censée accélérer, mais je ne m’en sens pas capable…je laisse Duduche filer. je reste sage, puis je vois ma FC à 183 et je me dis que je suis nulle de ne pas savoir endurer plus haut, alors j’accélère mais vers la 39ème mn, je craque. Je suis toujours à 188 de FC mais je trouve cela intenable, surtout si je dois continuer encore 6mn comme ça ! J’ai honte mais je m’arrête net 4/5 secondes pour redescendre à du gérable : 182, et je repars illico. en 5 secondes Ca va mieux.

Je lance une accélération désespérée sur les 300 derniers mètres et j’arrive en 46mn46, pour un record en juin de 45mn.
Un aussi mauvais chrono que la même course l’année dernière (46mn45, étrange non ?), toujours en plein salon de la Lingerie, et où j’étais partie trop vite et j’avais explosé au 4ème, marchant 1 bonne minute.

Bilan de la Brinouille :

-pas terrible, mais pas de quoi non plus courir avec un sac sur la tête.
-Eviter désormais les courses en plein salon, parce que même si on papote en mangeant des cahouettes, il semblerait que ce soit fatiguant quand même.
-éviter le champagne casse-pattes, je le savais déjà mais je n’ai pas pu m’en empêcher.
-arrêter de bouffer n’importe quoi, au moins avant les courses… bon sang !
-par contre gros point positif : Youpi pour une fois je n'ai presque mal nulle part !

Mon objectif de toutes les façons c’est le marathon…mais si l’on me proposait un 10 km la semaine prochaine, je retenterai bien rien que pour effacer cette petite déconfiture !

PS : je vous fais des photos spéciales courbes : la mienne tout d’abord, et des courbes volées sur le salon, c’est quand même plus sympa que moi avec un look de chaudière en surchauffe moulée dans un collant lycra, quoique y’en a qui aiment ; ) !

2007-01-27 20:39:35 : C'est parti pour le trombinoscope du Marathon de paris 2007 ! - 2 photos - 58 réactions

Envoyez-moi vos photos à trombimarathon@hotmail.com en suivant les consignes :

-votre trombine doit pouvoir être recadrée dans un carré par mes soins;
-Indiquez votre pseudo
-Indiquez votre numéro de dossard
-précisez si c'est votre premier ou ...ènieme marathon;
-Donnez votre temps espéré...ou indiquez si vous n'espérez rien, à part finir ! : )
-si ça vous défrise de donner votre trombine, mettez un bonnet jusqu'en bas des oreilles ça devrait le faire.

Serge prochainement nous fera un lien pour aller voir le trombinoscope sur :

http://www.flickr.com/photos/25594253@N00/sets/72157594504446131/

Un truc intéressant à préciser : dans le site flickr qui hébergera vos photos on peut mettre des commentaires sous chaque photo, donc ce qui serait super, c'est que chacun mette un petit mot de temps en temps à propos de sa préparation, comment ça se passe etc, les bobos ou si on ne va pas jusqu'au bout de sa prépa....que l'on sache un peu plus sur chacun : )

2007-01-24 22:27:17 : vadrouille au bord du lac de Côme - 11 photos - 19 réactions

Week end du 20 janvier :

Leçon 2 du runner baroudeur : repérer les lieux de cavale pour ne pas annuler sa séance.

J’avais juré de faire ma séance CAP ce week-end, bon ok faut dire que les 3X5 mn à 180/182 de FC me fatiguaient à l’avance, sachant que chez moi 182 = « j’en ai marre j’abandonne ».
Mon homme et moi avions aussi prévu une belle ballade dans les hauteurs : Une promenade tonique de 4/5 heures dont 900 m de dénivelé en 2h30. Nous sommes parti de Menaggio, une petite commune touristique au bord du lac à 749 m d’altitude, en direction du refuge Menaggio à 1400 m, tout celà fait d’un bon pas –et pour moi la respiration haletante qui va avec- puis hop le monte Grona à 1736 m, évidemment Mon homme a choisi la voie directe plutôt que la plus cool, et la voie directe se monte plus à quatre pattes qu’à 2. On redescend, au passage un bon gueuleton de polenta/soupe de lentilles (ben oui faut de l'énergétique!) et fromages du coin au refuge, puis retour à Mennagio.

Evidemment vu la sortie du jour, question CAP ça commençait à sentir le roussi. Le soir retour à Côme ou je constate avec horreur que les abords du lac sont remplis de touristes, pas question de pratiquer mon allure seuil à la foulée vraiment hasardeuse en slalomant entre les badauds. Le lendemain il pleut il fait très froid, et puis je dois encore aller voir des archives…. tant pis pour la séance, je ne m’en suis voulu que juste un tout petit peu, puisque je me suis consolé avec un bon chocolate con panna. : )

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net