La course à pied Les blogs courseapied.net : brinouille

Le blog de brinouille

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

  • A venir

Mes liens


Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2007-03-11 18:17:52 : Mon lonnnnng CR du Semi de paris

Une sacrée envie de faire moins que mon dernier record, de 1h39mn27 à Boulogne en novembre dernier, mais avec quand même un petit doute. NicoPSa m’a donné comme indications de tenter 4mn40 au km, et d’essayer de rester autour de 177/179 de FC (pour une FCM de 197).

Une solide de portion de gatosport avalée dès 7h00
L’accéléromètre que je ne retrouve pas avant de réaliser trop tard qu’il était sur mes Spira rangées dans le placard (comme quoi il faut mieux tout laisser en bordel ; ))
Un départ avec Duduche à 8h10
Le rv au bar l’esplanade où en papotant trop j’ai raté quelques têtes je pense, et je m’en excuse.

9h30, après un petit échauffement, je décide de suivre FabriceM , Pierrot75, Jean-Luc, et Quentin, ces 3 derniers ayant envie de partir sur la base de 4mn40 au km. Comme c’est mon premier semi sans lièvre, je le sens moyen d’être toute seule vu que je me sais assez inconstante dans mes vitesses alors même si je sais que mon cœur sera très haut pour les suivre, j’ai assez envie de coller au train.

10h01 C’est parti dans le sas bleu (1h40), ce qui est bien avec la foule c’est qu’on ne risque pas de partir trop vite ce qui n’est pas si mal pour ne pas se griller. Le début est super, mes puls sont basses, max 175 et pourtant nous sommes à 4mn35 au km. J’ai juste du mal à me poster derrière Quentin dont les jambes interminables et la foulée immense me donnent l’impression d’être une borgne qui ne sait plus évaluer les distances : ses gambettes me semblent loin et pourtant mes pieds risquent toujours d’accrocher les siens. Du coup je choisis pierrot à la foulée plus opiniâtre mais non moins efficace. Ça se corse un peu à la montée de la porte dorée ou je commence à glapir en les suivant « -ça va pas je suis à 181 ! » Pierrot me répond « -ne regardes pas, c’est pas grave ! » non ce n’est pas grave mais il ne faudrait pas que ça reste comme ça sur le plat. De temps en temps je clique sur ma montre quand j’arrive à voir le panneau annonçant un km passé. Autant vous dire tout de suite que je ne vais pas cliquer souvent.

Vers le 5ème j’entends Gavroche qui me crie « allez Sabrina », je lui fais un coucou, ça me fait plaisir d’entendre mon vrai prénom, merci pour tes gentils encouragements !

Au 7ème km je sens que ça va être dur de les suivre, je ne me sens pas trop mal, eux gambadent, mais mes puls tendent à dépasser les 179, avec quelques pointes à 184, et comme je sais que le négative split n’est pas mon fort. Ça me paraît plus que risqué.

A partir du 9ème je les laisse filer en douceur, j’entrevois encore le t-shirt orange de Pierrot, et puis au tournant qui revient vers Bastille c’est fini, plus personne.
Je sens que le fait de n’avoir plus mes lièvres de luxe fait chuter ma vitesse. Je décide de me concentre sur mes puls qui flirtent avec les 181….au 10ème km je passe environ en 47mn, je me dis que là si le cœur monte je vais pouvoir gérer, et je m’autorise un peu plus.

Vers le 12ème Je tente un calcul foireux (je suis nullissime en calcul) qui me fait juste comprendre que le record est un peu mort. Je me répète 3 fois mentalement : « l’objectif c’est le marathon…. » Et je continue mon bonhomme de chemin, de toute les façons la FC est haute alors il faut faire avec.

Vers Daumesnil ça commence à être dur, je suis avec des puls comme sur un 10 km, et Les nouveaux encouragements de gavroche me font chaud au cœur, c’est vraiment là que j’en ai besoin. J’ai ma tête de souffrance qui commence à apparaître.

Bon là c’est la descente, et ça j’aime bien, mes puls redescendent un peu, je penche le corps en avant et laisse mes patte fléchies cavaler toutes seules, je dépasse un peu de monde, ça me fait un petit plaisir, je conseille à une fille en bleu ciel qui se tient droite de se pencher davantage, je sens qu’elle apprécie moyen mais elle sourit quand même, je la double, et dans la montée c’est elle qui me file une belle raclée (Non mais !). N’empêche que cette fille là je la garde dans un coin de mon œil. Car sur le plat l’écart diminue. Elle va être mon p’tit challenge à moi.

Euh après la montée je commence à oublier un peu tout, je ne vois même pas le bois de Vincennes arriver. Je rencontre Jepipote. On est au 16ème et lui me dit qu’il a un peu explosé, je lui dis de s’accrocher avec moi. Un ravitaillement passe et je le rate, Heureusement Jepipote a pensé à moi et me tend une bouteille . C'est bien d'être accompagnée. mais Bientôt Il me dit que son cardio s’affole et qu'il préfère ne plus suivre. Mon cœur cavale désormais tout seul entre 182 et 184.

Au 17ème je vois Quentin surgir de…derrière ! Je ne capte pas trop, lui qui gambadait comme un Bambi au dixième devant. On n’est pas bien frais, on décide néanmoins de s’accrocher et de ne pas ramollir le rythme.


Quentin me dit « Les ballons de 1h40 se rapprochent ! » Il a raison c’est incroyable j’entends le bruit des foulées de la foule qui les entoure, c’est vraiment impressionnant, on a l’impression d’avoir une horde –presque sauvage- aux fesses ! Quentin ça l’enquiquine de se faire doubler par les ballons bleus alors il ne se laisse pas bouffer. Moi je vois mes puls qui grimpent à 186 et je me dis qu’il reste encore 4 bons km, et que 186 je ne le tiens pas longtemps de mémoire. Je me laisse tout doucement grignoter, d’abord le premier ballon, puis le deuxième.
On est au 19ème, je suis toujours à 186, ce n’est pas forcément très fun, mais finalement j’ai une illumination, je sens que je peux rester à ce rythme. Donc je suis les ballons d’un peu loin à mon goût mais je m’accroche. Et là oh joie je vois à nouveau la fille en bleu, j’étais si obnubilée par ma fatigue et mon chrono que je l’avais oublié.

Au 20ème je reste près d’elle, je vois l’arrivée au loin à 400 m, mais impossible d’accélérer psychologiquement ici, je suis à 187. Dans les dernier 200 m j’accélère un peu, la vilaine elle aussi ! Je compte sur mes bonnes gambettes musclées, je pique l’allure sprint aux 100 m, elle aussi... elle se défend la bougresse. Elle me fait trouver mes dernières ressources, je passerais exactement la ligne 20 ou 30 cm avant elle, enfin je crois, et finalement on s’en fout ! je lui serre la main, je suis contente de ce qu’elle m’a fait faire. Je suis très très mal, un infirmier vient me voir car je ne marche pas bien droit et je ne dois pas être très jolie à voir. Et là je vois que j’étais à 198 de FC, même au test VMA du mois d’août ou j’avais explosé mon record et fini à 4 pattes par terre, j’étais monté à 197. Je comprends mieux mon état. Cette nana m’a fait presque péter le cœur… quelle orgueilleuse je suis ! ; )

Niveau temps celà fait en gros :
2ème km : 9mn29
4ème : 18mn59
5ème : 24mn44
7ème : 33mn01
10ème 47mn09
12ème : 57mn18
14ème : 1h07mn19
15ème : 1h12mn20
16ème : 1h17mn07
17ème : 1h22mn12
après la fatigue me fait oublier de biper

1h41mn45 au final, pas de record battu, mais 10 km à près de 183 et 3/4 à près de 187 de FC, je n’avais jamais réussi à le faire depuis que j’avais mon cardio. Je me suis férocement battue contre mon cœur, et pour ça je suis contente !



Les réactions

Par Fred, le 2007-03-11 18:30:13
Come je suis fort en calcul, ça te donne 3h42 sur marathon.
Je crois que l'inconnu du 15e km était "Jepipote".
Bizzzz.
Fred

Par Calou, le 2007-03-11 18:32:59
Bravo pour ta perf Brinouille, même si ton record n'est pas tombé : Tu fais bien de rappeler que ton objectif est le MDP !
L'orgueil a un sacré effet turbo chez toi, bravo !!! Bonne récup !
;-))
Calou

Par Blue eye, le 2007-03-11 18:33:18
le chrono est une chose, l'experience de donner tout ce qu'on peut à cet instant T en est une autre, la performance versus l'humanité de soi même, sans tricher ni se raconter d'histoires; aujourd'hui, tu as perdu 2mn de ton ancien chrono, mais tu as gagné bien plus : la fierté courageuse de toi même!le chrono changera, la fierté restera...;-)

Par Brinouille, le 2007-03-11 18:33:34
A y'est j'ai rectifié en lisant son CR, pourtant je l'avais vu au bar mais la fatigue a altéré ma mémoire visuelle.

Par ledisciple, le 2007-03-11 18:41:13
C'était très sympa de faire une grande partie de ce semi ensemble Sabrina.
La prochaine fois on passera ensemble sous la barre des 1h40 ;-)
Bonne fin de prépa pour le MDP
Quentin

Par krusti, le 2007-03-11 18:44:34
Le Disciple c'est toi qui t'abaisse pour créer de l'ullusion sur les photos ? ;-))
Beau travail Sabrina.
Tu as raison de préciser le rôle actif de Gavroche sur ce parcours, une vraie supportrice sur ce coup.

Par jepipote, le 2007-03-11 18:46:41
content d'avoir fait un bout de chemin avec toi, j'aurai aimé aller au bout, mais le cardio, à plus de 200 quand je te quitte, m'a dit le contraire.
j'aurai au moins été utile.... pour la bouteille d'eau-)))
hervé

Par Chmat, le 2007-03-11 18:46:44
C'est trop drôle comme CR :-)
J'adore les multiples passages avec la fille en bleu.
T'as fait une bonne course, faut en avoir de l'énergie pour pouvoir réaccélérer sur la fin (chose que je n'arrive pas à faire).

Par floflo, le 2007-03-11 18:48:30
Joli chrono tout de même !!! J'attend avec impatience ton CR marathon !
Bises
Flo

Par gavroche, le 2007-03-11 18:51:02
bravo pour ta course, effectivement quand je t'ai vue sur l'avenue daumesnil, je me suis dit que tu devais être à fond les manettes et il restait encore 9kms...
mais c'est bien de rencontrer des coureurs qui te boostent , repose toi bien car ton objectif tu l'as dit c'est le marathon, le semi c'est le hors d'oeuvre
bises

Par laurent, le 2007-03-11 18:54:13
la fin du semi est arrivée à temps sinon c'était le coeur qui lâchait mais pas ta volonté.
beau cr,prochain objectif c'est le marathon?
bone recup

Par Narbé, le 2007-03-11 19:03:43
Bravo brinouille, pas si facile que ca en fait ce parcours et puis comme toi j'ai eu du mal à retenir ma FC, je pense que la chaleur n'y est pas pour rien. A+

Par Eric77, le 2007-03-11 19:08:37
Félicitations Brinouille pour ce chrono, certes tu n'as pas pas battu ton record mais c'est bien je trouve compte tenu des soucis (cheville, périostite) que tu as eus dernièrement, et on est encore à 5 semaines du marathon donc de quoi t'améliorer encore d'ici là, c'est encourageant.

Par Pierrot_75, le 2007-03-11 19:09:51
Sabrina, je suis du même avis que Fred pour ton temps estimé sur marathon. Tu as fait une super course ce matin ! Tu as une de ces volontés !
A+

Par duduche, le 2007-03-11 19:17:00
Tu as su gérer ta course comme une pro.c'est trés bon signe pour le 15/04.
Je vais demandé qu'il y ai des filles en bleu qui se relai devant toi au marathon.
Bonne récup.

Par roman1982, le 2007-03-11 19:23:37
Bravo Brinouille ! ton chrono est génial je trouve , même si c'est toujours rageant de pas toujours faire mieux , mais c'est pas grave !
tu es une vraie technicienne de course au vu de tous ces tableaux sous ton CR , je comprends rien mais bon je suis certain que c'est super !
bravo encore ! @+++

Par Parisi, le 2007-03-11 19:27:05
Bravo super Brinouille !!!
Ton CR est passionnant et ta course est vraiment superbe .
Tu as su la gérer malgré les difficultées et 198 de FC ce n'est pas rien !!
Tu es une sacré battante !!!
Sois prudente quand mème surtout !!!!
Content de t'avoir fait la bise ce matin !!!
A+++ Parisi

Par riri, le 2007-03-11 19:53:20
super brinouille de très bonne augure pour le MDP alors ....

Par Rach, le 2007-03-11 20:03:14
Hey Brinouille, tres contente de t'avoir rencontrer ce matin. Felicitations pour un vraiment super chrono.

Par F@bien, le 2007-03-11 20:14:20
Et tout ca avec avec 1kg de strap ! ;-)
Bizous

Par pascal77, le 2007-03-11 20:20:45
bravo brinouille pour ta course ,c'est un bon test pour le 15/04
a bientot
pascal

Par prodigy75, le 2007-03-11 20:41:53
Bravo pour ta perf...ca ta donné quoi en FCM pour l'ensemble de la course ???

Par jcc, le 2007-03-11 21:10:44
Bien Brinouille , normal que tu claques un bon temps avec ton allure AFFINEE de ce matin , seul petit probléme à mon sens : la prochaine fois laisse ton cardio à la maison et concentre toi sur toi et non pas sur ton cardio !!!! c'est un traditionnel qui parle . Bon sérieux chacun son truc , je trouve vu tous les petits pépins que tu as eue , ta course a été parfaite .

Par Ouille, le 2007-03-11 22:01:14
Bravo Sabrina, comme j'aurais aimé t'acompagner une nouvelle fois sur ce semi...
En tout cas, tu peux être fière de toi car tu as fait mieux que notre chrono de l'an dernier !

Par Delphine, le 2007-03-11 22:32:24
Brinouille, l'orgueil c'est comme le stress. Il y a le bon et le mauvais. Je pense que là il a été bon pour toi. N'oublie pas que tu as eu des embêtements (pour rester polie) avec tes pattes comme tu dis. Donc malgré tout tu as bien couru et en avant pour le marathon!

Par Enzo, le 2007-03-11 22:54:36
Bravo miss Brinouille, mais j'peux pas m'empêcher de déplorer que vous êtes plusieurs à être "bridés" par le cardio ... là franchement j'ai du mal, sûr que çà fait perdre pas mal d'énergie tout çà ...
Faut que j'en parle à Nico, tiens ...

Allez miss, - de 3h45 au MDP, t'as plus le choix !!!

Par totø, le 2007-03-12 01:13:38
il y a une semaine tu étais en plein doute!! et tu l'as fait, c'est bien
recupère bien et au 15!!!

Par bobi, le 2007-03-12 01:23:59
felicitation pour ta course !
on a, non seulement les memes puls en footing, mais aussi en course.
C'est impressionnant car en te lisant j'ai l'impression de revivre mes 20 kms de paris (memes doutes, memes soucis de calculs, memes etourderies, meme fc tout au long de la course, ya que la couleur de l'adversaire qui change).

merci pour le compte rendu, et a dans un mois !

Par Brinouille, le 2007-03-12 06:41:02
Prodigy ça commencé une fois la vitesse stabilisé à 175, dès le premier faux plat c'est passé à 179, et après ça a été une progression constante vers 183/184, les 187 c'était vraiment pour le finish...tout ça pour une fcmax de 198.

JCC, je ne sais pas si c'est dû au cardio, mais je remarque que je finis mes courses moins entamée physiquement avec cette méthode, même si je ne bas pas pour le moment mes records. l'année dernière par exemple, pour à peu près le même temps, je ne pouvais plus marcher après la course. là j'ai les talons en bois et c'est tout.

Par Marc, le 2007-03-12 08:17:33
Bien joué brinouille,
j'allais te saluer et te remercier pour le trombi quand...hop..tu t'es volatilisée... ce sera pour le MdP.
Au moins j'aurai parlé à Krusti et approché le légendaire Fred.
Bonne route.
Marc.

Par mielou, le 2007-03-12 09:19:43
sabrinamalou s'est plutôt bien défendu sur ce coup là
je rejoins enzo
on dépend trop d'appareils
pour l'entrainement ok
mais si tu laisses parler ton coeur librement en course
tu risques d'être surprise

Par flash, le 2007-03-12 09:31:35
salut Brinouille, qd je lis ton cr je suis franchement bluffé de voir que t'as reussi à tenir à la volonté aussi longtemps avec des pulses aussi hautes : moi j'en serai bien incapable. Bravo pour ton mental

Par picsou, le 2007-03-12 09:50:39
Bravo Brinouille, je commence à bien le sentir ton marathon :)

Par eric8, le 2007-03-12 09:50:57
sabrina, peux etre n'as tu pas proffité de tes deux kilo perdu.

en effet il faut au moins 4 jours pour restaurer les reserves de glucides , alors si tu as commencer a manger le vendredi soir ca me parret un peu ,juste d'autant que l'orsque l'on est au regime l'estomac retricie et a moins l'habitude d'absorber une grande quantité d'aliment.de ce fait tu aurrais courru avec un carburant pas tres performant, les lipides.

je pense qu'il vaux mieux en cas de regime avant une grande competion et qui vise a perdre de la masse graisseuse, commencer a bien manger le jeudi soir et peu etre même le mercredi pour a partir du vendredi entretenir le stock de glucide et reposer les fonctions digestives.

Par kenlag, le 2007-03-12 10:21:00
Bonjour Sabrina
J'ai lu ton CR mais pas les réactions. Belle course quand même. J'ai pensé à toi pendant mon semi : "je me suis dit mince faut que j'avance un peu qd même sinon brinouille va ma rattrapper ... lol" , bonne récup.

Par @Brinouille, le 2007-03-12 11:21:26
donc tu as couru entre 88 et 92% de ta FCM...ouaahhh !! hier j'ai fait une série de 5000+3000 mètres à 85%fcm...et cela me parati difficile de tenir ce rythme sur un semi...bon on verra ca Dimanche à Antony !! bravo en tout cas

Par Squirel, le 2007-03-12 13:17:49
Bravo Brinouille pour ta performance et ta volonté malgré une blessure récente qui à priori t'a oublié sur le semi!
N'ai vu que Korma et Duduche sur la fin de leur course!
Bon courage pour la suite de ta préparation pour le marathon !

Par Gribouille, le 2007-03-12 22:50:29
Bravo Sabrina! Gus m'a transmi ton CR, je suis admirative!!!
Moi non plus je ne comprend pas grand chose à tous vos chiffres et calculs, et ne veux surtout pas comprendre ( ça me saoule! au grand Dam de Gus qui lui aussi un 1 accro à son cardio...)
Je serais certainnement sur le bord du chemin pour le marathon: je ne manquerai pas de t'encourager!!!Felicitations, et bon courage pour les derniers préparatifs!Kiss

Par Brinouille, le 2007-03-13 07:01:36
Merci gribouille : ) hihi ça me fait plaisir, j'emmènerais mon portable pour savoir où tu es, sinon tu ne risques pas de me voir vu ma taille : )

Par LInda, le 2007-03-13 15:27:30
Coucou S-A-B-R-I-N-A !!!!!

J'ai pris le soin de bien lire ton cr ligne par ligne, juste pour comprendre comment une battante comme toi évolue au fil des kms..je constate une méthodologie digne d'une savante, tu suis rigoureusement étape par étape en grattant de ci de là quelque puls au passage.. S'est effectivement une autre statégie de courir seule, et tu vois tu y réussi très bien.... Je te sens bien mûre pour le Marathon!! Et il est normal qu'à la fin de ce semi, tu franchis la lignes en "pièce détachée" nimporte quel garagiste trouverait que la voiture qui a trop "tiré" lui reviendrait dans cet état. Bonne chance pour la suite et bravo pour ces émotions qui traverse l'écran.
Linda

Par LaurentM, le 2007-03-23 13:49:04
Très sympa ce CR, bravo pour ta course.
J'ai fais ce semi, mais partant en rose (2h10...) à cause d'un bug, j'ai du cravacher pour faire 1h35.
Comme pas mal de tes lecteurs, je me dis que le cadio en course doit etre sacrément source de stress.
Pour l'entrainement ou l'analyse après coup, je ne dis pas, mais en course, ça doit etre pénible.
Laisse parler le feeling...

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)


Pour une fois une belle courbe bien régulière.


mes dernières puls dont je suis si fière.


Grandement entourée de Duduche et Quentin


Les 5 billets précédents

2007-03-10 08:48:47 : Jeudi séance J-1 semi J-36 marathon - 1 photo - 16 réactions

Une semaine allégée terminée par une toute petite séance de décrassage au Luxembourg en compagnie de notre très cher Colimaçon.

35 mn à 147-150 de FC, ça donne un 10,5 km/h environ me dit Coli. je crois que je suis en forme, que mes 2 kg en moins me réussissent, je me sens un peu plus légère.

6X150 m en 36 secondes le long du bassin du Luxembourg, J’embarque Coli dans mes fractionnés. Des jardiniers du parc nous demandent si on prépare le semi…c’est vrai qu’en ce jour pluvieux, il y a des coureurs partout dont quelques un qui font des accélérations. Actuellement dans les parcs, ça ne rigole pas et c’est un concours de vêtement moulants techniques….

Elles sont bien faites nos séries, facilement et tranquilles (enfin à mon avis, mais Coli à l’air pas mal aussi) faut dire 6 c’est facile à avaler comme un biscuit apéritif. Après 10 mn récup…Coli file continuer sa sortie, pour moi hoplà c’est fini !

Douleurs gentiment stationnaires, juste une tout petite gêne étrange à droite au talon (psychose pré-course ?), pas de périostite hormis quelques court-jus dans les tibias lors des fractionnés. miracle !!!! C’est ce qu’on appelle chez les Tamalous une bonne condition physique :0) Yeah !!!!

Allez go, on va tenter un 4mn40 au kilomètre demain, qui m’aime me suive ou me guide !

2007-03-07 08:05:51 : VTT et tapis de course.... - 1 photo - 13 réactions

Dimanche 4 mars:

A quoi ça sert un forum ? À écouter un peu quand même les bons conseils des forumers, surtout quand tous disent la même chose : ) donc pour préserver ma cheville encore endolorie, la séance longue à été effectuée…en VTT ! Ok VTT, mais VTT comme ma séance CAP mais en un peu plus long : 2h45 contre 1h50 :
Donc ça donnait :
Au lieu de 25 mn CAP à 147-150 puls : 45 mn vélo à 127-30(on enlève 15-20 puls)
25mn CAP à 152-54 : 40 mn vélo à 132-134
20 mn CAP à 164-67 : 35 mn vélo à 144-147
30 mn CAP à 171-174 : 40 mn vélo à 151-154
10 mn CAP à 155-156 : 10 mn vélo à 140-141 + rentrer à la maison.

Je pars à 8h15 pour rejoindre le rv des Vincennus à 9h histoire de faire un coucou…flûte mon pneu avant n’est pas très gonflé, et ma pompe a vélo le dégonfle plus encore : (
Après une petite promenade avec les vincennus, je trouve une bonne âme équipée d’une pompe à vélo digne de ce nom et zou c’est parti pour la séance :

1er constat : pas facile de faire monter les puls à vélo sur du plat, faut jouer avec les vitesses et je me retrouve à mouliner dans le vide comme une gamine sur un tricycle. On me regarde un peu avec un air bizarre mais bon…..

2ème constat : il y a du monde, surtout sur les bords de marne entre Joinville et Neuilly sur marne, impossible d’avoir le cœur constant, il faut toujours ralentir pour patienter derrière les promeneurs, j’ai plutôt intérêt à retrouver la piste quand il faudra que je sois en résistance !

3ème constat : la piste ça fait un peu peur et je suis franchement timorée dans le tournant un peu en épingle. Un mec sympa nommé José qui a eu pitié de moi dans ma manière de mouliner dans le vide et qui m’a appris à un peu mieux exploiter mes vitesses me dit que « c’est normal toutes les filles sont timorées dans les tournants » (pas vrai MarieL ?) ; )

4ème constat : rentrer chez soi à 12h43 quand on est parti à 8h15, c’est un peu long comme sortie à vélo ! Je suis morte, monter les 6 étages avec le VTT à porter m’achèvent…. J’ai bonne conscience mais j'en ai fait peut-être fait un peu trop


Mardi 6 mars :
Il pleut il fait moche c’est pas la fête à la Brinouille…. je file faire ma séance au club sur tapis de course avec un gros strapping à la cheville… au moins sur tapis, Il n’y a pas de cailloux pour me déséquilibrer !

Et là Miracle j’ai trouvé la solution pour enfin effectuer ma séance exactement comme NicoPSA me l’a indiqué !

35 mn à 147-150 (petites incartades à 154 mais bon le corps est pas bien chaud encore)
3 X 1200 m à 177-79 avec une minute récup : là je découvre que 13 km/h = 179 puls exactement. Les séries se font sans soucis, c’est intense mais assez confortable (je ne me vois pas quand même faire ça durant 21km100 !)
10 mn à 155-56 : 10/10,2 km/h pour que le cœur reste à 155

Flûte celle là j’aurais dû l’enregistrer pour la montrer fièrement au coatch. : )

2007-03-03 08:39:22 : Le dieu des coureurs a dit… semée d’embûches ta prépa sera ! - 2 photos - 33 réactions

- Mercredi matin au Luxembourg, tout va bien : échauffement 35 mn à 147/150 5X1200 m prévus à 177/79, récup 1 mn. Puis 10 mn régéné. (Au fait ma FCM max c’est 197, histoire que vous ne croyiez pas que je cavale toujours à plein régime)
Je croise le trombiné N10, on est à fond concentrés dans nos séances, ça ne rigole pas.
J’ai tendance à faire ces 1200 m en passant plutôt de 175 à 181, mais j’y travaille et me force à ralentir. Avec la mn de récup ça passe très bien. Il fait beau, il fait chaud, les oiseaux chantent. Ça c’est une super séance : ))))

…. j’avais mis mon accéléromètre sur des runnings sur lesquelles il n’a pas été calibré, euh je vous donne pas ma vitesse, c’était trop nul, c’est forcément la faute de l’accéléromètre ! ; ) et je ne suis pas dans une optique de vitesse, l’optique c’est encaisser et essayer de suivre -avec une précision de Brinouille- le plan de Nico jusqu’au jour J.

- Jeudi le boulot me vole ma séance de récupération. Tant pis ce sera une semaine 3 séances. Quand même quelle idée de travailler…..

- Vendredi soir à Daumesnil et au stade Paul Valéry : Mielou va encore se moquer de moi !

Séance prévue :
30 mn échauffement à 152-54
8X200 m en 49 s
4X150 m en 36 s
4X150 en 35 s
10 mn régéné 155-56
Ça commence pas mal, bobos en sourdine et périostite complètement calmée par mes massages magiques et ceux de la kiné.
Je pars courir autour du lac Daumesnil, il commence à faire nuit, je croise au deuxième tour Enzo, Tomis, NicoPSA et Baltha prêts à faire un footing de 14 km/h (ça doit être ma vitesse ultime de 5 bornes !)
Et au deuxième tour, sur un sol même pas chaotique, je me tords la cheville
La même tordue il y a un mois. C’est bête c'était ma deuxième sortie sans strapping, je pensais que ça irait désormais, et voilà.
J’ai eu mal en me la tordant, mais comme mes pieds sont de caoutchouc, ce n’est pas la vraie entorse qui coupe court à tout. J’hésite à annuler ma séance, mais j’ai annulé la précédente, et j’ai trop envie de courir. Je réquisitionne mon strapping de périostite pour en faire un strapping de cheville, je file à Paul Valéry et teste la cheville sur du plat, ça a l’air d’aller, je fais mes séries comme il faut mais avec mauvaise conscience, je suis si énervée que du coup j'ai une pêche pas possible, je dois me freiner sur les séries, et mon coeur monte jusqu'à 187 sur les dernières.

La malléole est douloureuse ce matin et enflée, je me demande si, même avec le plus gros des strappings ma sortie longue de dimanche n'est pas compromise, pfffffffff ça m'énerve vraiment là, avec toutes les vilaines et torves pathologies de coureur que je me suis tapé, se faire une cheville c'est vraiment trop bête ! Et encore des massages, glaçages & bandages au programme du weekend.


2007-02-27 19:32:23 : Séance le long du Réveillon - 1 photo - 24 réactions

Dimanche 25 février
Au programme :
25 minutes à 147-150 de FC
25’ à 152-54
20’ à 164-67
20’ à 171-174
10’ récup 155-156

Après une grosse peur concernant mes périostites réveillées par mon dernier test VMA sur piste et attisées par mon expérience malheureuse de biquotidien vendredi,
Je passe ma journée de samedi à me faire des tas de massages super appuyés là où ça fait mal et me glacer les tibias pour tenter de rattraper tout ça. La douleur à presque disparu le soir, ces affreux massages ont été néanmoins efficaces.

Je tente la sortie longue de dimanche avec la peur au ventre. Peur d’avoir été trop loin, d’avoir passé 3 ans à cavaler avec cet objectif marathon dans la tête pour m’arrêter là bêtement à 1 mois et demi de l’objectif avec les tibias en vrac.

Pas mal de précautions sont prises : un strapping le long du périoste le plus incriminé, -J’ai l’impression d’être plus une momie qu’une coureuse- et des bonnes grosses chaussures de trail à amorti maximum, + un terrain d’entrainement le plus mou possible.

C’est parti à la découverte des bords du Réveillon, petit affluent de l’Yerre qui serpente aux abords de Mandres les Roses.
C’est bien joli et calme le réveillon, je dérange un peu les pêcheurs matinaux, les canards et poules d’eau…Vous allez vous moquer de moi mais la parisienne que je suis se régale à la vue de la moindre bête à poils ou à plumes…. Un colvert à prévu mon passage il m’attend juché sur un arbre. Le canard du coin serait donc arboricole ? ; )

Courir seule me fait du bien, je suis à l’écoute de mes sensations, j’essaye de faire ma foulée plus douce, de moins heurter le sol, de dérouler en douceur le pied. Je me sens finalement pas si mal. Le strapping semble être efficace je ne sens pas grand-chose, mais il faut dire que le terrain s’apparente plus à des mares de boue qu’à un chemin. D’ailleurs mes chaussures de trail se révèlent sacrément utiles.

Petit couac avec le cardio, au bout de 30 mn celui-ci m’indique des 1200 m à faire et je me rends compte que je n’ai pas mis le bon exercice en marche. Diantre encore raté ! Ce sera donc 30 mn à 152-154 au lieu des 25 mn à 147-150, ça ne doit pas être trop grave :)
Je remets la machine dans le droit chemin et c’est reparti pour désormais une séance parfaite.

Viennent les 20 mn à 164-167, c’est dur de courir un peu plus vite sur terrain si glissant. Je peine à atteindre mes plages. Parfois je m’endors bercée par le paysage et je me retrouve les pulsations en dégringolade. Mais je me ressaisis vite. Quelques marcheurs et coureurs passent, Je pense à Calou qui se plaît à saluer les passants, je fais de même sans attendre leur initiative, 50 % me répondent, pas terrible : (
Allez ce sont les 20 mn les plus dures qui commencent ! Je prends mon allure de fiat lancée vive allure, ça me fait penser à cette petite voiture car j’ai l’impression de ne plus tout pouvoir maîtriser et que je vais perdre une portière en route. Finalement ce sera la plage la plus facile à respecter. L’effort est intense mais confortable, et je joue à l’élève appliquée.

1h45 plus tard me voici fière de ma séance et un peu soulagée parce que mes gros bobos semblent m’avoir laissé un peu de répit. On verra jusqu’à quand…. Je croise les doigts et je souris.


2007-02-24 08:54:17 : Ça fractionne au Luxembourg et ça récupère en papotant avec des trombinés. - 7 photos - 23 réactions

Semaine du 19 au 24 février

Mercredi matin :
J’abandonne la piste pour quelques temps afin de ménager tibias et tendons :
8 X 200 m en 49 set 6 x 150 m en 36 s dans le jardin du Luxembourg effectués à l’ouverture du parc pour ne pas être gênée et ménager les amateurs de calme.
A 8 h le parc est presque vide, mais ce matin il y a pas mal de joggers, et pas des novices, ça sent l’approche des grandes courses parisiennes…et il y a de plus en plus de filles à bonne allure.
L’échauffement est bof et les puls hautes ! Une petite pointe à l’insertion du soléaire et du triceps, et les périostes sont douloureux.
Pour les fractionnés ce sera En partant du château, il y a un faux plat montant, cela se ressent dans mes séries, une est facile, l’autre ne l’est pas
Les 200 m en faux plat descendant sont fait en 46,5 s et je peux trottiner en récupération
En faux plat montant en 49 s pile poil mais je dois marcher pour bien récupérer
Pareil pour les 150 m. tout est fait dans les temps ou un poil trop rapide, mais ça c’est mon pêché mignon sur les petits distances ; )


Vendredi matin : flûte je n’ai pas pu me libérer pour faire cette séance jeudi soir, c’est un peu chaud la prépa marathon et la période où tous les clients veulent des collections !
Du coup je me retrouve avec 2 séances dans la même journée ! :
35 mn d’échauffement + 4X1200 m à 179-80 puls récup 1 mn(comme sur un semi)+ 10 retour au calme.
En m’échauffant j’ai vu un geai dans le parc, avec son aile bleutée, je suis contente de voir des bestioles un peu atypiques en plein paris, ça me rend heureuse.
Flûte je me rend compte que j’ai oublié mon accéléromètre…je reprogramme ma montre tant pis je ferais 4X 5mn30n, récup 1 mn, ça doit être quelque chose comme ça.
Le seuil commence, je me sens pas trop mal, normal 180 puls ça va encore. Mais comme le parc n’est pas tout à fait plat j’oscille plutôt entre 177 et 183 et dans la montée ça ralentis sérieusement.

Vendredi soir : rv prévu pour footing de récup à 148-50 avec une trombine du marathon de Paris : Bobi. C’est marrant on découvre qu’on a les même puls et la même FCM….sauf quand je parle et vice-versa là ça grimpe…. Et qu’est ce qu’on parle ! Nous arpentons le bois de Vincennes tant qu’il fait encore jour, au final j’ai tant papoté que j’ai fait 1h17 de sortie au lieu de 50 mn prévues. Est-ce que ça compte comme un footing de récup quand même ? Tiens pour une fois malgré les 2 séances dans la journée je n’ai presque mal nulle part…humm ça fait quand même 2h20 de CAP sur 12 h... On verra demain matin.

Et le lendemain matin Bingo ! Le biquotidien n’est pas pour moi : ça commence même à sentir le roussi… C’est surtout le périoste droit qui m’inquiète, le reste je gère. Au réveil j’ai l’impression d’avoir une baguette de bois dans le mollet côté face interne, et une zone au premier tiers est vraiment plus douloureuse. Si ça continue je vais me faire mon marathon à vélo ! Bon en attendant je vais me servir d’un rouleau à patisserie et masser en souffrance, puis glacer. Et on verra dimanche.

Je me demande si la sortie longue de dimanche est raisonnable (1h40). Je ne crois pas. : (

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net