La course à pied Les blogs courseapied.net : brinouille

Le blog de brinouille

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

  • A venir

Mes liens


Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2007-06-26 06:19:06 : Marathon relai de Choisy le 24 juin 2007 : C.R. du team "Sapotille"

Je passe la plume informatique au premier relai : Sedef et ses 12300 m

C’est avec décontraction que j’abordais ce marathon-relais 15 jours après mon périple suédois pas franchement réussi. Avec le plaisir aussi de courir pour une fois en équipe. Volontaire pour assurer le premier relais, je m’étais fixé un objectif assez ambitieux compte-tenu de mon supposé état de fatigue, soit 47mn environ pour 12,3km.

Au top départ, je me retrouve pas loin de la tête mais un peu gêné tout de même car le chemin est assez étroit. On commence par une portion plutôt descendante et le premier km est donc bouclé dans le temps idéal de 3mn44. Suit une grande ligne droite avec un petit vent de face. Je cherche un petit peloton pour m’abriter un peu mais le rythme étant un poil lent, je décide de doubler et de gérer seul comme un grand. Une petite montée sur un pont est avalée sans problème et je conserve une allure régulière. Succession ensuite de portions relativement sinueuses. Je surveille mon cardio quand il veut bien marcher, constatant qu’il est bien haut (163-164 pour 174 de FCM) : la chaleur encore. Ne voulant pas me planter comme à Stockholm, je décide de rester sage et de ne pas aller au-delà . Excellente idée car, à partir du 2ème tour, personne ne me doublera. Par contre j’aurai la joie sadique d’en ramasser quelques-uns soudain moins fringants.

Ma vitesse restera régulierement en 3mn53. En tous cas, je sais bien gérer la fatigue de la mi-course, je n’attends plus les km comme une délivrance. Au contraire, je me surprends à prendre un curieux plaisir dans la souffrance (relative). Et la seule fois où j’ai un peu pioché, les voiliers préparant la coupe de l’America sur le bassin ont distrait mes yeux globuleux.

Un coucou à Delphine sur le 3ème et dernier tour et je me lance à la poursuite d’un divin chauve. Sans succès mais comme j’etais seul, il m’a servi de repère. Et c’est ensuite l’entrée dans l’aire des relais remplie d’une foule bruyante et colorée. Les 300 derniers mètres ressemblent à un cross. Je tape la main délicate de Carole, alias l’oiseau des iles, qui s’élance très concentrée.
47mn31 réel pour 12,3km : plutôt satisfait et rassuré après cette mini-coupure post-marathon.

Sedef.

Deuxième relai : voici le CR de Carole et ses 8500 m

Bonjour Ici le journal de Choisy !

Nous sommes réunis dans le parc interdépartemental de Choisy pour faire la course la plus éminente du Val-de-Marne. Il s’agit, ladies and gentlemen, du Relais-marathon « Heineken » mais que dis-je Ekiden !

Le départ de la course commence à 9 h par un coup de feu. Coach Pierre passera le relais après avoir fait ses 3 tours à la gazelle Carole. C’est parti, on aperçoit Coach qui court à grande vitesse pour passer le relais en 47mn31 à Carole qui après avoir tapé dans la main de Pierre, enclenche son chronomètre. Carole court tranquillement comme toujours et doucement pour son 1er tour mais, ne vous y fiez pas, elle a de la ressource. Comme dit si bien Jean de la Fontaine : rien ne sert de courir, il faut partir à point. C’est d’ailleurs ce que je fis car au 2e tour, j’augmente ma vitesse. Enfin bref, je suis ravie d’avoir fait une superbe performance en 36 min 58 s avec mon équipe en passant le relais à la charmante petite Sabrina.

Franchement c’était une superbe course et surtout quelle équipe !!!. Au fait, c’est quoi le nom de cette équipe ? Suis-je bête ! C’est « Sapotille », la seule, l'unique.

Carole.

Troisième relai : mon loong CR de Brinouille et mes 8500 m

Il m’a fait douter cet Ekiden ! on est là en équipe pour se faire plaisir et partager notre passion , mais je me dis aussi « si à un moment j’étais mal et je décidais d’abandonner ? » Sur les 10 km on est toujours à cette lisière entre l’allure/la respiration inconfortable et l’insupportable… en tout cas moi je le suis et j’oscille souvent entre l’envie d’abandonner et celle de m’accrocher ! NicoPSA m’a concocté un plan d’entrainement depuis 1 mois et demi pour pouvoir retrouver un peu de vitesse après le marathon. j’ai avalé des tonnes des 100 m avec plaisir, mais je déplore d’avoir raté les dernière séances de 1000 m et 500 m, et une petite crève cette semaine m’a fait trainer la patte sur les dernières séances.

Sedef nous tend juste avant le départ une feuille avec nos objectifs de temps…Oulah ça rigole pas !
46mn44 pour 12300 m pour sedef , 36mn33 pour Carole aux 8500 m, 38mn15 pour moi, 33mn59 pour Nico, et les derniers 4400 en 18 mn 55. Objectif ambitieux de 2h54.

Carole arrive comme une fusée. Je pars un peu vite mais trouve mon allure au bout de 200 m. mon coatch m’a conseillé de ne pas dépasser les 177 puls dans les 3 premiers km, puis d’aller vers les 181…alors connaissant mes difficultés à finir j’essaye de suivre religieusement cela tout en assurant les 4 mn 30 au km. Premier km pile poil en 4mn 30 et le cardio à 175, deuxième km idem, un vrai métronome et le cardio vers 177, 3ème idem un peu contre le vent et là le cardio s’envole vers 181. A partir de là le cœur ne fera que monter ! je tente de rester dans les limites de mon supportable - mais au 4ème km j’ai perdu 8 secondes. Je croise Delphine qui me met dans la boîte à coucou. Je pense stoïquement que je paye le peu de séances au seuil que j’ai fait, tous ces 1000 et 500 m zappés même si je n’avais pas trop le choix pour la plupart. Les secondes se perdent au fil des km et je cantonne mon cœur dans les 183/84, vers le 6ème j’ai l’impression de lire que 40 secondes se sont envolées ! je peste et je tente le cœur à 186/187 pour le dernier km. Sprint et souffrance sur 200 m….J’arrive en 38 mn28. Finalement c’est moins décevant que prévu ces 14 secondes de plus que l’objectif !

J’imagine mal remettre ça avec toute l’équipe dans une trentaine de minutes, mes quadriceps sont à la limite de la crampe. Nicolas en quatrième relai arrive trop vite à mon goût et tout grimaçant…. le pauvre va devoir continuer ! Nous voilà repartis tous ensembles. Heureusement pour Nico c’est mon rythme à moi que l’on va prendre, son visage devient à nouveau serein… Et là pour le coup j’ai la pression car je dois tricoter des guibolles et juste devant il y a une autre équipe mixte ! Au début je me décourage, puis je vois que le coeur va bien et que mon rythme est un peu plus rapide que le leur et que je les grignote, alors zou je me zèle et nous finissons par les dépasser. Sedef s’inquiète « -t’es sûre que ? » On est en 4mn31 au km... Ben non je ne suis pas sûre, mais on verra bien ! le cœur dérive à nouveau, j’ai une telle crainte voir revenir l’équipe mixte derrière que je n’oserais jamais me retourner. Au troisième on rattrape de belles autruches toute orangées et j’en profite honteusement pour dépasser au moins une fois dans ma vie la Pépite ; ) ! j’ai envie que ça se termine, mon cardio est à 185 je râle et dis à mes acolytes que je n’en peux plus. on arrive dans les dernier 400 m, carole s’inquiète pour moi mais fiérote je sprinte comme je peux, On se prend tous la main et l’espace de quelques secondes deviens un petit wagon trainé par 3 locomotives. Au final 3h00mn20s, tant pis pour les 20 secondes !

Conclusion perso : Une chouette journée de passionnés de running et d’éternels gamins ! la rencontre de mielou, de jeje77, des turtles…..et un super pique nique sous un soleil parrainé par le dieu de la CAP.

Les 45 au 10 km me semblent définitivement impossibles à moins de ne plus faire l’impasse sur les 500 et 1000 m, voire même en faire un peu plus, modérer un peu mon alimentation pour être un poil plus légère…et dormir un peu plus ! Merci à NicoPSA qui avec ses conseils de course qui arrive à me rendre relativement régulière. Le cardio semble pour certains un arnachement bien inutile, mais il me tempère et me permet de ne finir pas trop lamentablement….le negative split n’étant pas encore pour demain !


Place à Nicolas ASM pour son Quatrième relai de 8500 m !

Première expérience sur un marathon relais et je dois dire que je n’ai pas été déçu (sauf par ma performance !).
Il faut bien avouer qu’encourager ses coéquipiers est amusant mais lorsque approche l’heure de s’échauffer on commence à se crisper. Courir seul est une chose mais prendre un relais en est une autre surtout quand au retour de blessure on est diminué…
Après un petit échauffement je sens bien que je ne vais pas faire des étincelles mais comme le disait Pierre on est là pour s’amuser !

Me voilà dans la zone de transition à attendre Brinouille… Un petit top dans la main et me voilà parti… trop vite ! Après un petit sprint pour me lancer je lève le pied. L’allure est « faible » pour moi. Tourner autour de 4’20 au km quand on était capable 2 ans auparavant de tenir 3’50 au semi cela à de quoi perturber mais je dois batailler pour mes coéquipiers qui se sont bien battus. Ne pas penser au vent de face qui casse les pattes et essayer de tenir un « bon rythme » tout en restant assez frais pour enchaîner sur 4500 m avec le reste du groupe ! Pas évident mais j’arrive dans la zone de relais en 37mn17 avec de la réserve…
Me voilà maintenant au milieu de cette belle équipe. On a tout de suite en point de mire le team de Charenton qu’on doublera après 2 km avec le vent en pleine face… Brinouille ne pouvait pas attendre pour les doubler ! Coriace la belle ! Nous voilà maintenant Pierre et moi à guetter un éventuel retour de nos adversaires tout en encourageant les gazelles J
Nous finissons main dans la main avec le plaisir du devoir accompli…Vivement l’an prochain pour un chrono sous les 3 h !!!!!!!!

Nicolas.

Les réactions

Par Chmat, le 2007-06-26 07:11:22
Vroummm ça file.
Brinouille, t'as quand même pas l'air en super forme à la fin ;-)
Nico, çà va revenir, faut juste y aller progressivement, comme toujours.

Par Sedef, le 2007-06-26 07:25:37
Toujours aussi matinale !
Je vais conserver ce sympathique CR dans mes archives.
Et contrairement à ce que tu écris, ta marge de progression sur 10km est encore grande.
Toute l'équipe a passé un grand moment de convivialité tout en étant sérieuse pendant la course.
Par contre, les pique-niqueurs ont un peu boudé mes fromages ; je les tiens pour responsables de la puanteur de mon cellier :)

Par jibé, le 2007-06-26 07:56:58
Encore bravo à vous!
c'était une journée bien sympa
biz

Par Martine, le 2007-06-26 07:59:12
Très sympa vos cr. Vous êtes tous trognons
Bises
Martine

Par riri, le 2007-06-26 08:01:13
et oui super ces CR ... et quel talent cette brinouille !!

bizzzz

Par laurent, le 2007-06-26 08:36:05
bravo
super sympa ce marathon en relais
brinouille si ce n'est pas la super
forme tu as quand une sacret allure...

Par Delphine et sa boite à coucou, le 2007-06-26 08:59:04
Encore bravo à vous 4! C'est marrant de lire votre course quand on l'a vécu de l'extérieur.
Carole, bien aimé ton CR en commentatrice :o)

Sédef, la reprise sera bonne.

Brinouille, le coach va te faire manger du spécifique non??:o)

Nico, la forme va revenir..doucement peut-être mais sûrement

Par jepipote, le 2007-06-26 09:05:00
moi je pense comme chmat, la derniére photo est extra, voir le pied (qu'il à du prendre d'ailleur) à sedef, et la tête à brinouille, limite tu tire la langue de fatigue^^, j'adore, j'en redemande!!

Par Sedef, le 2007-06-26 09:17:14
Je trouve que c'est le pied qui est le plus expressif chez moi.

Par mielou, le 2007-06-26 09:18:16
Belle équipe
dans un contexte relevé, vous avez réussi à tirer votre épingle du jeu
Dommage pour la barre des 03h
l'année prochaine ?
J'étais dans le même relais que Brinouille
on a pu se donner les dernières consignes de course (sourire)
Pour le leader Sedef, tu as bien géré ton effectif mais tu as pu constaté que c'était très fort devant
Superbe course et super organisation pour tous les niveaux
sans oublier le papillon aux joues de grenouille et son art du flou !
ps: Nicolas fait encore le timide
attention, l'année prochaine, il attaque !

Par Rodie, le 2007-06-26 09:31:38
Bravo à la sympathique équipe des Sapotille.
A la fin de son relais, Sedef nous avait annoncé 3H00, à quelques secondes près vous lui avez tous donné raison.
Merci à tous pour cet excellent moment de convivialité qui a suivi la course

Par yannnnnnn, le 2007-06-26 09:39:49
bravo, bravo a tous, merci de nous faire partager cela! en tt cas, c'est ma premiere lecture d'une course 100% CAP par equipe : ca donne envie!
Bizzzzzzzz

Par Jafangie, le 2007-06-26 11:15:42
Salut,
Super CR, ça donne envie de tester cette expérience.
Bravoà tous!
@+
Jaf"'

Par wimm69, le 2007-06-26 12:54:55
dites, elle est du forum Carole ?
elle ne sait peut etre pas qu'elle peut me rejoindre le samedi matin au parc monceau pour une sortie endiablée !

Par Enzo, le 2007-06-26 13:55:02
pas lu mais vu que t'avais bien repris le maillot du club ...
J'vais en faire de même ...

bizzz

Par jeje77, le 2007-06-26 14:19:18
Bon CR, les émotions sont retransmises à tous.
N'oubliez pas le 15 Septembre le Trail91, epreuve par equipe de 5 tres amusante a Mondeville.

Par Linda, le 2007-06-26 14:20:22
Ha ha Brinouille, je vois que tu as encore bien Choisy ton camp...régulière à 3'53, c'est carrément pro, ça !!! décidément tes course deviennent de + en + haute couture!!! Grand bravoooo à toi!! Et merci pour ce partage de photos!
Je constate aussi que tu es une élève appliquée et consciensieuse. Toi, tu devais aux 1ers rangs à l'école.

Bises à NicoAms au passage. (tu as bien besoin d'une coupe toi, (comprendre coiffeur)

Linda

Par Krylin, le 2007-06-26 14:55:54
Bien jolie course que voilà. Un CR vivant. Les 3H sont pour l'année prochaine, sans aucuns doutes !

Par Wimm, le 2007-06-26 15:05:06
Ca avait l'air sympa ce marathon relai. Dimanche matin j'etais completement incapable de me lever.

Bravo à vous tous.

@wimm69 : Pour l'instant je n'ai plus le temps de courir le samedi matin au parc Monceau. Mais c'est promis, la prochaine fois j'invite toutes les filles du forum à venir ;)

Par La Pépite, le 2007-06-26 15:27:37
Bravo Brinouille et les autre "sapotillus": l'esprit d'équipe jusqu'au CR !! Vous avez rondement mené cette course .
Miss Brinouille, comme toi la même appréhension, au départ, de ne pas être à la hauteur de l'équipe (d'ailleurs je n'ai pas brillé ....)et une légère "réticence" à se dire qu'il fallait remettre ça ... puis le plaisir de courir ensemble efface toutes les douleurs et nous portent. Je peux te dire que tu as été une coéquipière très à la hauteur et que tu portais fièrement les couleurs orange sur un magnifique Tshirt remasterisé pour te mettre en valeur plus encore. Ne doutes pas de tes capacités de progression qui seront très certaineemnt décuplés par ta fraîcheur d'esprit et ta volonté tenace.
Biz Biz jolie Miss orangée aux joues rosées ;-))

Par La Pépite, le 2007-06-26 15:29:50
certainement décuplées >>> c'est mieux !!

Par Ginette, le 2007-06-26 18:28:49
C'est vrai qu'il y a un peu de pression à courir en équipe car pas question de décevoir ! En même temps c'est trés stimulant ...
Bravo pour votre course "sapotille", merci pour le cr (je ne m'en lasse pas :-)), et j'espère à bientôt sur une autre course pour un petit brin de causette.
(ps : je prend bonne note que pour s'améliorer, il ne faut pas passer à côté des 500 et 1000m ... 1000 ça va mais 500 j'aime pô !)

Par NicolasASM, le 2007-06-26 18:29:19
L'an prochain j'aurais peut-être un mailot orange...

NicolasASM

Par Sedef, le 2007-06-26 18:36:17
Ah, ah, Nico, ce serait bien !

Par Brinouille, le 2007-06-26 18:52:39
Raté Linda : mauvaise élève...je dessinais dans les cahiers !

chmat/jepipote : exact je suis pas top et tire la langue au finish et eux me tirent carrément !

merci la pépite pour tes gentils mots. J'espère qu'on progressera malgré lesz période de stagnation, avec tout le temps qu'on y passe !

Par NicolasASM, le 2007-06-26 18:53:58
4/84 en équip mixte... devant nous il y a une équipe mixte classée en entreprise

NicolasASM

Par xuxu, le 2007-06-26 22:00:17
Merci à tous pour ce cr bien conçu!!

Par Baltha, le 2007-06-26 22:19:03
bravo à tous, belle course et jolis compte-rendus !
(et Bienvenue Nico !)

Par Cruella, le 2007-06-26 22:48:28
Monsieur P.Sedefian, je vous cite :
"prendre un curieux plaisir dans la souffrance ".
Je peux vous rencontrer sur rendez-vous les mardis et jeudis à parir de 19h00 afin de renforcer votre ceinture abdominale, votre sphincter et plus si affinités...
Cordialement
Cruella.

Par Pépito, le 2007-06-26 22:54:52
Nous le savions l'équipe Sapotille était la déclinaison de "satorpille". Super chrono. Une équipe menée par une main de maître (c'est une image) . Objectifs pointés, debriefing de course par la capitaine, c'est vraiment des pros. Quelle organisation !
Bravo à touche !

Ps : les moins de 45 mn, c'est dans la poche pour la prochaine saison.

Par Ze Prezidente, le 2007-06-26 22:55:23
J'ai bien noté les moins de 45 mn pour 2007/2008.

Par nicopsa, le 2007-06-26 23:56:58
@Brinouille
-45' à l'aise pour 2007/2008, là tu n'a pas fais de spécifique juste de l'endurance et un peu de VMA donc tu as une belle marge.

Sinon félicitations à tous, beau CR de chacun!!!!!

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)


Sedef maîtrise


Carole part comme une bombe


Brinouille concentrée


Nico goûte les joies de la reprise après blessure


"Sapotille" au complet et besogneuse


les dernier 4500 derniers mètres.


Finish avec Sedef en locomotive qui va trop vite pour moi et pour le photographe


Les 5 billets précédents

2007-06-03 21:03:52 : Mon CR des "10 km du 10ème" Paris/canal Saint-Martin - 4 photos - 43 réactions

Un sympathique soleil pour cette première autour de l'hôpital Saint-Louis et du canal Saint-Martin, où Je retrouve Fred, JPII, Vincent, Tomis, Flash, et fais la connaissance de Fred Courage. Il fait beau on est bien on est le long du canal, Paris parfois ça peut être chouette !
Je ne suis pas parti pour une performance perso. Je suis en cours de prépa 10 km commencée voilà 15 jours en vu l’ekiden de Choisy le 24 juin (et pourquoi pas les foulées des Iles…)

Je sais que ça va être très raide avec les excès et les 2 kg de plus de ces 15 derniers jours. Malgré ma FCM de 198, je n’aime vraiment pas quand le cardio dépasse les 180, pile poil ce que je dois faire pour un 10 km. En même temps c’est une toute petite course, nous somme à peine 150, c’est le moment de cavaler à fond !

C’est parti pour 10km400 en 4 boucles qui passent le long du canal. Départ de luxe vu le nombre de participants, je vois plein de filles partir en trombe, mais ouf la longue petite côte en rappelle beaucoup à l’ordre. Je reste stoïque… je suis partie 10 secondes au km trop vite mais je ne réaliserais qu’un peu plus tard. Quand la place du Colonel Fabien arrive et que ça devient plat le cardio est déjà à 178. Descente endiablée le long de l’hôpital Saint-Louis, je sens moins bien la deuxième boucle. Au moment où je commence à sentir la fatigue de la côte un bénévole m’indique que je suis la première, ah bon je suis étonnée, fort contente aussi mais pas pour longtemps…10 secondes plus tard Une nénette arrive et me passe tranquillement avec une petite foulée opiniâtre, tandis que la mienne s’écrase et ralentit, et que mon souffle se fait entendre. En haut de la côte la fille a 100 mètre d’avance, je n’ose imaginer dans combien de temps les autres vont me passer. Le cardio est à 182 et ça devient dur. La montée est finie. Sur la place Flash m’encourage gentiment et passe devant moi. Je commence à être cuite, le plat et la descente passent trop vite et le cardio redescend à peine. Juste avant le canal Mon homme Nico qui courrait juste derrière moi me crie « ch’suimort ! » et ralentit un peu, ça me zèle, si je suis enfin capable de le fatiguer un peu c’est que ça ne va pas si mal !

L a 3ème boucle est hard…je me décourage et les pulses montent à 184, je vois mon cardio afficher 5mn20 au km dans la montée alors que j’arrivais à assurer 4mn35/40 sur les premières. Je tente de me ressaisir, un p’tit jeune s’accroche à ma foulée, me fait la causette et m’encourage. Là le parcours change on redescend cette fois-ci le long du canal et l’on nous offre un petit passage le long du quai. Oups des pavés ! Connaissant mes chevilles farceuses je ralentis et m’applique à bien poser la voute plantaire au sol, une vilaine montée casse pattes nous fait revenir sur le goudron. En haut de la côte mon cardio est à 185 et je commence à avoir la vue plus très nette et la foulée hasardeuse et flottante. Ca redescend, et je ralentis pour que le cœur se calme. Nous arrivons au pont de la grange aux belles, on nous fait passer sur la passerelle, marche obligatoire.

A la dernière boucle un mec me rattrape et m’encourage, je commence à me dire que le short c’est super pour avoir des supporters ; )) Il voit que je suis à l’arrache et me donne de précieux conseils, de calmer ma respiration, d’accepter de ralentir pour que le cœur se calme, il me donne de l’eau, me renverse la bouteille sur la tête : ) Conseils avisés puisque dans la descente je retrouve un peu de jus pour finir –après un passage de pont au pas- en 47mn15.

Bilan :

-une course vraiment pas bien gérée du tout et dans la douleur même si je ne m’en suis pas vraiment rendu compte dans l’action… c’est en regardant ma courbe que je réalise mes erreurs.

-un chrono qui m’enthousiasme, car cela fait du 45mn45 au 10 km, avec 2 passages de passerelle en marche forcée (pas si forcée que ça, ça m’arrangeait bien en fait de reprendre mon souffle tandis que les autres devaient faire de même). Ça me laisse présager du bon pour la suite, si j’apprends à accepter de partir raisonnablement, et que je recalibre mon accéléromètre pour enfin ne plus prétexter que mes allures au km sont faussées et du coup les ignorer.

-Yes j'ai enfin battu mon mec sur un 10 km ! il n'était pas bien loin derrière moi... mais mine de rien voilà 4 ans que je m'entraine et jusqu'à maintenant je ramais derrière lui dans les courses que nous avons fait ensembles (alors qu'il ne court jamais) ! ; )))))

2007-05-23 21:17:49 : 100 km de Vendée : les photos - 1 photo - 26 réactions

Les photos sont sur :
http://www.flickr.com/photos/brinouille/sets/72157600252494455/

les récits sont sur :
http://www.courseapied.net/forum/msg/39209.htm


Encore un grand Bravo et Merci aux Vincennus/participants du forum : Jibé, Baltha, Ouille, Jean-luc, Raztaboule, MomoVH3...et à Nico pour les photos

Premier homme Bernard Bretaud en 6h53mn02
Première femme Karine Herry en 8h10mn

2007-05-17 21:09:29 : Trail de Saint Amant / 13 mai 2007 / 12 km....avec les photos ! - 17 photos - 12 réactions

Après l'épopée du marathon de Paris, les runnings piaffent d'impatience dans le placard. La reprise a été bien mollassonne...Il fallait un petit challenge pour enclencher la reprise des choses sérieuses !
Pourquoi le trail de saint Amant ? Un joli petit trail en auvergne pour permettre à quelques anciens du stage Volodalen dispersés dans toute la France de se retrouver. Au choix un 27 km avec 1100 m de dénivelé positif, et un 12 km avec +423 m. Comme nous sommes une majorité de frais néo marathoniens, nous avons été raisonnables et nous contentons du 12.

L'Auvergne commence par un hôtel Formule 1, expérience toujours intéressante, et ouf, par un bon restau auvergnat à Clermont ferrand. Et Qu'est ce que ça fait des coureurs à pied dans un restau auvergnat ? Ça fait : "-Quoi y'a de la crème dans les lentilles vertes du Puy ? -Dans la truffade y'a quoi c'est gras ? (ben, oui c'est gras y'a des pommes de terres et de la tomme fraîche du cantal) -Flûte y'a que de l'andouillette et du tripoux ! -Euh vous ne faites pas des pâtes ?". Je crois bien m'en tirer avec une salade auvergnate et les pâtes faites rien que pour nous, je n'avais pas prévu qu'elle serait à peu près grosse comme moi la salade...et ben ici, vu les plats, parfois il doit être rude le climat !

Le lendemain c'est parti pour le trail qui part de Saint Saturnin. Le point commun réjouissant de la team Volodalen, c'est que nous sommes excités comme des puces à l'idée de courir, de vrais gamins : ...Donc après une photo de groupe trépignant (on est 2 à avoir mal au ventre, et je ne parle pas de ceux qui ont pris de l'omelette norvégienne en dessert...) nous nous plaçons dans le sas du départ. J'ai effectivement un peu la peur au ventre : la pratique de l'allure marathon et ma reprise tranquille m'ont fait perdre le goût de l'effort intense. Mais ouf quand le départ est donné tout est oublié, je fais mon Jack Russel et je file.

Ça commence par de la petite caillasse et un très léger faux plat montant et ça a le mérite de me rendre raisonnable. Pour les cailloux no souci mes chevilles sont solidement strappées... de vrais petits tuteurs !
La côte commence en douceur, les puls montent, et là je dois bien constater que ce que je n'ai pas travaillé ne s'est pas par magie amélioré. Ben oui j'en fais jamais des côtes, j'annule toujours la sortie des buttes Chaumont parce qu'avec mon "plan à la FC" ça vire toujours au folklorique ! Quand ça monte trop niveau côte et cœur je marche un peu, quelques filles me dépassent c'est mauvais signe.

Vers le plateau de Conquaire ça devient plat et je retrouve les bénéfices de ma foulée, je rattrape quelques jeunes péronnelles qui ont osé profiter de ma faiblesse ; )... et zou quelques gars aussi pour m'ensoleiller le moral. Tout en haut c'est bien joli, du vert partout et les touches jaunes et rouges des genêts & coquelicots.
Puis il y a les avantages du trail, certes ça monte mais ça descend aussi, et là je trouve ça cool d'avoir des petites jambes musclées, hop hop fréquence endiablée et style samba pour venir à bout d'une descente assez technique, allez zou j'en rattrape encore un ou 2.
Vers le 8ème km j'aperçois une coureuse au loin qui m'a lâché sévèrement dans la montée, je grignote l'écart à grands bonds sur le plat, arrivée à sa hauteur je papote avec elle, hop une montée et je la vois qui part et s'envole toute légère, et moi je reste dans mon style plus petit train à crémaillère grippée.
Le dernier km et les premières maisons arrivent, on me dit que je suis 14ème fille, ça me plaît et je cavale avec zèle, un peu trop peu être, je décide de tourner à droite et de monter des escaliers alors que le parcours est tout droit. Je repars dans le droit chemin de plus belle, dans les derniers 200 m je vois Pierre de la team Volodalen qui m'encourage, je bombe mon p’tit torse toute fiérote et adopte la foulée conquérante, et Paf je file tout droit alors que ça tourne à droite, je n'ai pas vu les marquages au sol, le temps de revenir et 2 minettes et 4 gars me sont passé devant. Grrrr !


Au final 1h08mn56 et 9ème SF (et pas mal de vétérane devant) Je suis contente je pensais faire entre 1h10 et 1h20 sans les plantages et l'on s'est amusé comme de petits fous. Bon ok le premier gars fait 46mn33 (15,48 km/h je rêve !!!!) et la première fille 58mn50.

Après une bière de récup je retrouve sur la ligne d'arrivée Cricri63 du Forum, on papote CAP et blog et de tout ce qu'on a appris via le forum. On nous demande de faire une haie d'honneur aux derniers arrivants, tout le monde s'exécute avec zèle et plaisir et les p’tits derniers ont presque la larme à l'œil, ça c'est l'esprit trail !

2007-05-09 07:19:15 : JPII crèche dans le hameau du reveston - 21 photos - 27 réactions

Pas très loin de Nice, en partant du village d’Utelle perché à 800 m d’altitude, Nous nous attaquons à un chemin muletier pour rejoindre le hameau du Reveston

Au début c'est un peu sportif, surtout avec quelques éboulements et planches perfidement humides dues aux dernières pluies...Euh à mon avis la mule passe par un autre chemin ! J'oublie mes velléités de course en côte, mais après quelques temps je peux retenter quelques foulées, pour découvrir que mon trail de samedi à Saint Amant ne sera pas du gâteau. Alala diraient les montagnards ces parisiens il ne savent pas grimper....
ma grande réflexion du jour sera "comment courir en côte pour ne pas marcher une fois arrivé sur le plat ?" si vous avez une idée n'hésitez pas à la formuler ; )

Une fraîcheur printanière avec un soleil qui réchauffe les plus frileux, 1h30 de petit chemins escarpés sous les arbres et conifères, un passage étroit creusé dans la roche, et là c'est la découverte, cette odeur pure et parfumée, ces brebis qui n'ont plus l'air égarées, cette herbe incroyablement verte et fleurie, ce petit paradis, et ben oui c'est la planque à JPII !
Explications en images :

2007-05-08 06:51:41 : qu'est-il arrivé aux trombines du Marathon de paris 2007 ? - 1 photo - 62 réactions

Vous trouverez sur le site, en dessous de chaque trombine, leur résultat en temps réel :

http://www.flickr.com/photos/25594253@N00/sets/72157594504446131/


Pour que ce trombi soit un peu instructif et qu'on sache grosso modo ce qu'il est advenu de chacun, j'ai séparé les résultats en 5 catégories.

1) "Les petits cachotiers" :

Ils espéraient un beau chrono,il ont fait encore mieux, au moins 1 mn de mieux, ils sont vraiment trop forts !...ce sont souvent des néo-marathoniens :

Derrick75 (néo/25 mn en moins)
Dranosor (néo/- 5mn)
Eric M (2ème/-3mn)
Francky88(néo/-13 mn)
Gerboise (6ème/-3mn)
Hélène (néo/-18mn)
Jibé (3ème/-1mn45)
Jog(38ème/-10mn)
Laurent25 (3ème/-3mn)
Leeson (néo/-3mn)
Le Scribe (11ème/-4mn)
Narbé (4ème/-2mn10)
Olivier muller (néo/-2mn)
Pascal77 (néo/-6mn, à ce niveau chapeau !!!)
Prodigy75 (néo/-1mn)
Roman1982 (néo/8mn)
Stégu (néo/1mn15)
Titi (néo/15mn de mieux !!!)
Wimm (néo/-3mn)
Yoyo78 (néo/-2mn)


2) les "précisions d'horloger", j'ai mis dedans ceux qui ont rempli leur objectif affiché à +2/3 mn près, et -10/20 secondes :

Aristophane (horloger suisse à 10 seconde près !!!)
Brinouille (euh horlogerie brésilienne, me suis pas mouillé pour le temps espéré))
Fabrice49
Fanfan
Fred13
Loïc et ses running
Lolisaiz (horlogerie suisse !)
Lolo
Majid (horlogerie suisse avec 15 secondes de mieux au chrono, un sprint à la fin ??? ; )
Marc (20 secondes de mieux, si c'est pas de l'expérience ça !)
Maxbaut
N10
Stéphane33
Tonio
Toto
Vincent de nancy

Cal (objectif finir)
Calou (objectif finir)
Mr Calou (objectif finir)
Stepla (finir)
Thyo (finir, mais avec quel courage !!!!)

3) les "à quelques cheveux près" de 3 à 10/11 mn (puisqu'on a dit que la chaleur à ajouté en moyenne 10 mn aux chrono)


Bobi (Diantre 6 mn, c'était pas loin !)
Franck94 (11 mn)
Eric8 (11 mn)
Heenalu (8mn38 de +)
Mogador (10mn de +)
Nikosolo (10mn)
Olivier (6mn)
Phénix (6mn)
Pilic (8mn)
rach (11mn)
Socool (7mn)
tigrou68 (7mn)


4) les "c'était tellement gai pourquoi ne pas faire durer le plaisir ?" ou "chemin de croix" selon le vécu : ce sont les plus de 11 mn à...... ceux qui ont fait durer le plaisir un petit peu (de 12 à 29 mn):
Arno (17mn)
Bert (17mn)
Barabarossa (petit 15 mn)
Grégoire (20 mn)
Dom (15mn)
Grégoire (+19mn)
Isérois (+20mn)
JCC (15mn)
Korma (+20mn)
la Pépite (ce n'était pas du plaisir,17 mn de chemin de croix !)
Lucas (19mn)
Ludo43-69 (19mn)
Macri (17mn)
Nathalie M (22)
Krusti (28mn)
phox (25)
Picsou (22)
Polo (29)
Pierrot75 (20)
Rem (16)
Ricoulélé (23)
Rx (16)
Vincent75 (26)
Xorax92 (14)
la personne que Zouzou accompagnait (15)



ceux qui ont l'ont fait sacrément durer, 30 mn et plus :

Alain88 (sacré chemin de croix, 1h30 de plus)
Anne lise (1h de +)
Arnaud (58mn, la faute au caméscope ? ; )
Dave76 (35 mn)
Eric77 (1h de +)
Fabrice M (55 mn)
Folichon (1h de bohneur)
Ha-rico (1h20)
Houdini (1h)
Jafangie (30mn)
Jean mimi (21)
Jidé (1h10)
JJ (58)
Kenlag (1h10)
Lola (50 mn)
Stefu (45)
Toccata (30mn)


Les "pépins de parcours"
Ils ne sont pas parti ou pas arrivé, la faute à un pépin en cours de préparation, ou un pépin en cours de route, ou avec plus que des pépins parce que le soleil du 15 avril avait tout pris tout le reste.

Enzo (blessure en cours de prépa)
Fabiani (?)
Gaëlle (?)
Gavroche (dur dur chemin de croix et abandon)
Martine (chemin de croix et abandon au semi pour se préserver)
et Fred (qui l'accompagnait qui a arrêté aussi)
jeje77 (forfait au profit du marathon de seinard effectué 15 jours après)
Laure (?)
ManuZ (?)
Mumu (?)
Pépito (pépin de ménisque)
Philmar (?)
Romain (accident hors prépa)
SophieL (?)
sylvain(?)

donc sur 110 si je ne me trompe pas :

-3 accompagnants : Fred, GM et Zouzou.

-20 ont fait un peu ou carrément mieux que prévu, mais ce sont majoritairement des néomarathoniens.
-16 ont fait grosso modo leur objectif.

-12 sont arrivés pas très loin de leur objectif mais pas exactement comme ils le voulaient.

-24 ont mis de 12 à 29 mn de plus
-17 ont mis plus de 30 mn que prévu

-14 (j'enlève Fred qui accompagnait) ne sont pas partis à cause d'une blessure ou ne sont pas arrivé.





Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net