La course à pied Les blogs courseapied.net : brinouille

Le blog de brinouille

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

  • A venir

Mes liens


Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2008-07-19 09:20:47 : Le trombi du marathon de Paris 2007 a bien servi dans le mag ZATOPEK !

Certains d'entre vous se rappellent du trombinoscope que j'avais mis en place pour le marathon de Paris 2007 ?

Et bien ce trombi qui présentait l'expérience, l'objectif temps, puis le résultat d'une centaine de coureurs lors du marathon de Paris à servi au "team" Volodalen pour sortir un article dans le magazine ZATOPEK.

Zatopek c'est l'équipe rédactionnelle de "Sport et Vie" associée à Volodalen (créateur entre autres d'un excellent site) : science, écologie + un brin de philosophie au service de la course à pied, avec la très agréable sensation d'un regard neuf et d'une plume n'ayant pas peur de bousculer les idées reçues sur ce sport.
Moi j'ai adoré ce magazine, et je tenais à lui donner un petit coup de pouce.

le site zatopek pour avoir un avant goût :
http://zatopek.fr/
Le trombinoscope du marathon de paris 2007 :
http://www.flickr.com/photos/brinouille/sets/72157594504446131/
Les résultats des trombinés :
http://brinouille.courseapied.net/billet.php?idbillet=3539
Le site volodalen :
http://www.volodalen.com

Les réactions

Par Krantz, le 2008-07-19 11:02:12
Le magazine, tu l'as trouvé en kiosque ou c'est seulement sur abonnement ?

Par gavroche, le 2008-07-19 12:34:00
ah ben je vais regarder, j'ai reçu il y a quelques temps un mail pour recevoir le premier numéro gracieusement et je l'ai eu dans ma boite ce matin, pis je vais regarder les liens que tu as mis ,ça me rappellera de bons souvenirs.
bizzz

Par Brinouille, le 2008-07-19 13:16:01
le magazine est dispo dans les relais H et les magasins running conseil, puis sur abonnement. et pour couper aux inévitables commentaires affligeants qui pourraient suivre et que j'effacerai illico, oui je file un coup de pouce à Zatopek, et avec conviction et plaisir !

Par , le 2008-07-19 18:11:40
Impec ZATOPEK!!!

Par shadock, le 2008-07-19 19:02:58
Pour info, Zatopek dispo dans plusieurs points presse à Toulouse

Merci Brinouille pour les liens, Zatopek ne montrait pas le lien détaillé ...

Sinon, il est vrai que le regard un peu décalé de Zatopek change un petit peu et c'est tant mieux ...

Bonne course !

Par Pilou, le 2008-07-19 19:24:58
Je te donne 100 fois raison, Brinouille. Zatopek est une très bonne publication. Je le lis depuis ses débuts sans m'en lasser.
Juste une précision : c'est un magazine belge (mais ça n'enlève rien à ses qualités, n'est-ce-pas !)

Par Martine, le 2008-07-19 19:33:55
Je lis déjà tous les magazines de cap grâce à Duduche, alors je serai ravie de découvrir ce nouveau magazine. La solution pour le ventre plat????héhé,j'achète de suite.
Bises
Martine

Par alainP, le 2008-07-19 21:47:22
Salut Brinouille,

J'avais découvert cette publication, c'est vrai que l'approche est intéressante. De même que Sport et Vie, d'ailleurs.
Allez, grâce à toi, je viens de m'abonner.

PS : j'ai même commandé le numéro sur le "ventre plat", on ne sait jamais :)))

Par Ricco, le 2008-07-19 22:00:22
Sur Sport et Vie , ils ne parlent que de dopage, bande de paranos !

Par fils du vent, le 2008-07-19 22:49:43
Ricco, si tu n' as vu que ça dans sport et vie,changes de lunettes et achètes Détective.
Sport et vie , ma revue préférée, the top of the best;

Par macri, le retour!, le 2008-07-19 23:02:13
salut brinouille!
belle occasion de retourner voir le trombinoscope; quel beau souvenir... et depuis, les frogus, ils sont souvent à boneffe! quel exploit pour le trio en mai; c'est époustoufflant ce qu'ils ont fait; bonne continuation à tous!

Par Flo2, le 2008-07-20 18:34:24
En tant qu'initiatrice de l'idée tu devrais demander un pourcentage sur les ventes à venir!Ils t'ont demandé l'autorisation au moins?

Par Brinouille, le 2008-07-21 06:47:16
Flo2 : l'auteur m'avait demandé il y longtemps l'autorisation de se servir du trombinoscope.

Par GGBI, le 2008-07-21 12:25:50
Bonjour Brinouille,

J'achéte zatopek depuis trois numéos maintenant.

Je trouve les articles pationnants et décallés par rapport aux autres magazines qui ne perlent que de course a pieds et entrainements.

Celui ci parle de ce qui tourne autour de la course a pieds comme les problèmes au kenya, l'écologie notament sur les dechets produits par les ravitaillements et le marquage sur marathon, la lessive de nos textiles techniques ce mois ci.

Et cet article relatant le parcours d'un néo marathonien et qui constate que la meilleure gestion de course serait le négative split, ou au moins la régularité, mais que certainement parce que l'on se surévalue, peu d'amateurs pratiquent.

J'avais lu atentivement l'article, mais pas les renvois en bas de page et effectivement ton blog y est mentionné.

Tu as bien raison de faire la promotion de cet excellent magazine qui est complémentaire aux autres.

Par leeson, le 2008-07-21 14:25:49
je connait pas cette revue, on la trouve où sur toulouse?
bon souvenir ce trombi , tout comme ce marathon
brinouille ca va mieux tes problemes de periostite? moi completement disparu, merci je dois dire à ma podologue et à mon vendeur de running pour tout les bons conseils

Par Brinouille, le 2008-07-21 18:43:24
Leeson : relais H et magasins running conseil, sinon tu peux l'acheter sur internet sur le site Volodalen.

Par Dragibus, le 2008-07-24 11:12:28
Acheté Zpaotek hier matin pour la première fois et lu dans la journée.
Artciles interssants et décalés. Je songe très sérieusement à m'y abonner. Un autre magasine avec un esprit un peu décalé est Runner's.

Par Emene, le 2009-08-28 14:52:45
Bonjour, je découvre aujourd'hui le groupe des vincennus et souhaiterais savoir si vous allez courir ce soir, comme vous l'avez indiqué dans un autre message. Je suis un ancien sportif de l'INSEP qui court occasionnellement, autour de 10-12 km/h. J'aimerais bien découvrir des trajets de Vincennes que je ne connais pas, et arrêter de courir seul, c'est lassant. Merci !

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)



Les 5 billets précédents

2008-05-08 09:34:52 : Temps de passage & bilan de mon 2ème marathon - 0 photo - 21 réactions

Fred m'a fait un récapitulatif de mes temps de passage pour mon marathon, et le coach un p'tit compte rendu que je vais tenter de résumer grossièrement :

Pour faire 3h38, il aurait fallu être en 5mn09 au km de moyenne

1 km 5'05"
2 km 5'02"
3 km 4'57"
4 km 5'03"
5 km 4'58" soit 25'05" pour 25'50" prévues
10 km en 51' (5 km en 25'55")
15 km en 1h16' (5 km 25', apparemment des accélérations)
20 km 1h42'22" (5 km en 26'12", léger ralentissement)
Semi 1h48' pile (une minute en moins par rapport à l'objectif)
25 km 2h08" (km 20 à 25 en 25'38")
30 km 2h34' (5 km en 26')
Ensuite très légère accélération pour user la 4e mais elle s'est accrochée.
35 km 3h00'15", là on a largué définitivement la 4e qui était parti trop vite (5 km en 26'15")
40 km 3h28'11" (km 35 à 40 en 27'56", avec un peu de marche)
41 km 3h33'44"
42 km pas noté, sans doute vers 3h39'10"
Arrivée 3h40'05" soit 11,5 km/h pile (5'12" au km)

Le bilan du coach : objectif rempli ouf, mais si j'étais parti moins vite et si je n'avais pas accéléré sur le 15 ème, ben je les aurais fait mes 3h38. Mince moi qui me suis cru métronomique, les écarts d'allure me paraissent énormes !
C'est fou la précision qu'il faut pour optimiser parfaitement sa course.... le prochain c'est sans parler, accéléromètre parfaitement calibré, et respect de la vitesse imposée au départ. Est-ce que j'en suis capable, je ne sais pas, je suis une désordonnée en CAP comme dans la vie : /

2008-05-06 00:03:55 : Mon marathon à Chavagnes en Paillers - 7 photos - 64 réactions

2 mois ½ d’entrainements, 4 séances par semaine (voire une ou deux semaines à 5 séances) toujours sur le fil de la blessure, pour un objectif à 3h38/moins de 3h40. c'est le maximum que professionnellement et physiquement je pense encaisser pour le moment.

Ca commence dans un restau du coin devant une bonne platée de pâtes : Pierrot75 méditant placidement un « qu’est ce que je fous là », Fred près à se farcir stoïquement 3h40 de course à pied, Baltha et Pépito en super supporters de notre club, Duduche et Jean-Luc en accompagnateurs à vélo de Pierrot. Nico en reporter photo. Bref une compagnie digne des J.O. pour les 2 modestes athlètes que nous sommes ; )

Tout le monde file se coucher à 21h30. Le lendemain réveil à 5h ! Je pense à Pierrot qui est parti pour de longues heures à 9 km/h, à Ouille dont le genou à fait grève à 1 semaine de Chavagnes . Allez hop on se prépare, je me sens bien, juste très énervée. Nous voilà parti pour 10 min de voiture, puis voilà le sas du départ de Chavagnes qui se dessine. Je rejoins Baltha et Pepito qui arborent leur très orange coupe vent du club . Je croise dans les toilettes du gymnase 2 filles qui ont sacrément un physique à courir devant moi (je ne me suis pas trompée elles seront devant moi), je me sens l’espace d’un instant une toute petite Brinouille pas assez affûtée. On passe voir passer les premier 100 bornards à un bon 15 à l’heure ( Impressionnant !) Je me sens encore plus toute petite.

Puis vient le moment de se mettre sur la ligne de départ. Je m’énerve, je stresse, plus que pour mon premier marathon. Ça y est, on est au pied du mur, va falloir accepter de souffrir un moment et pour le moment ça me parait énorme. Fred à beau être rassurant à ce moment je suis seule face à ma petite mécanique imparfaite, et je me demande où elle va me mener. Mon cœur cogne un peu haut, 115 debout sans bouger ça me parait énorme !

On est parti ! Je démarre comme un bombe et Fred me tempère de suite, c’est lui mon chrono mon lièvre et mon ravito, moi je me contente de rester dans mes puls : 160-162 dans les 5 premiers km. Je vois des filles partout, il n’y en a que 15 mais j’ai la sensation qu’elles sont toutes devant moi ! Mon cardio monte trop haut, je suis bien trop énervée, je parle sans cesse, Fred me demande de ralentir le débit vocal, mais je me rebiffe. Désormais il y a 4 filles devant moi, et trois ont d’office des allures inaccessibles et partent au loin. Je papote avec ma voisine qui vise 3h45 (elle est parti bien vite me dis-je) une autre fille caracole devant moi en me disant que c’est son premier et qu’elle n’a pas d’objectif. Je suis impressionnée par son aisance en course pour un premier, réelles facilités ou méconnaissance du mur ? Fred me dispute de causer autant. C’est vrai que je suis la seule à parler. Mais j’ai besoin d’évacuer mon stress de cette manière, même si ça gaspille un peu d’énergie. Les puls sont à 164 minimum, je n’arrive pas à moins.

Enfin le 5ème km arrive, et là je peux enfin aller vers 164-168 puls. Je suis bien dans mon allure, 11,8 km/h. je me calme enfin. Je rentre enfin dans ma course. Un ravito arrive, c’est un luxe d’être ravitaillée par Fred sans devoir s’arrêter, je grappille de ce fait quelques mètres à la fille devant moi. Fred me dit qu’on est sur les bases de 3h36. Tout va bien. 10ème km en 50 min environ, je suis en super forme.

Le paysage est sublime, il fait doux et bon, les grenouilles coassent comme l’année dernière (n’est-ce pas Ouille ! ; ) et les vaches cavalent pour venir nous voir passer. Je grignote cm par cm la fille devant moi mais son allure ne faiblit pas. Elle reste toujours une centaine de mètres devant moi.
Au 20ème les pattes commencent à faire mal, je sens mes tendons commencer à tirer : achille et surtout l’insertion de mes jambiers postérieurs. Là je sens que cette année ça va être nettement moins facile. On passe le semi en 1h47. Grâce aux ravitos évités je me rapproche de la miss infailliblement, ça me met une sacrée pression. Barbie, Martine, Duduche, Pépito, Baltha et d’autres viennent aux nouvelles en téléphonant à Fred (à cette allure il peut courir ravitailler, téléphoner et photographier en même temps !!!!) je suis contente de les entendre.

25ème, 30 ème, inexorablement, les douleurs et la fatigue s’installent. Je monte les puls à 170. Je talonne l’opiniâtre miss devant moi, nous parlons, elle me dit que c’est dur, qu’on va y aller ensemble, c’est ce qu’on fait. Mais le ravito du 35ème arrive, elle s’arrête et je continue. Elle se prend, la pauvre, le mur en pleine face, l’erreur du débutant. Je ne fais pas pour autant la maligne, car ce n’est pas une partie de plaisir non plus. Les puls montent à 175. Je ressens maintenant la chaleur, mon visage devient grimaçant, Je demande à Fred mon portable, il n’a pas trop envie de me le donner pour que je ne gaspille pas mon énergie, je râle et l’oblige à me le filer, j’ai besoin juste d’entendre un pote, je l’écoute me dire « allllez ! » sans avoir la force de répondre, mais ça fait du vraiment bien. Le coach aussi m’appelle, il est content que ça se passe comme prévu, mais le pire est devant moi.

Au 38ème plus de jus, les cuisses deviennent dures et lourdes, je ressens impérieusement le besoin de marcher, je marche quelques secondes je repars, puis l’envie de marcher revient, 2 fois, encore juste quelques secondes, puis 3, 4, 5 fois…. J’en pleure de rage. J’empêche le pauvre Fred de m'encourager, je suis en colère. Je vois les 3h36 m’échapper, puis les 3h38. J’ai un sursaut d’orgueil voulant y arriver, mais je remarche encore. À 800 m de l’arrivée j’entends Baltha au loin me hurler des encouragements et là je me remets à courir et je lâche tout, les puls grimpent, c’est vraiment douloureux, je vois les marquages des derniers 200 m, je ne cours plus vers l’arrivée, je cours vers le moment où ça va cesser. Je passe l’arche d’arrivée, je ne pense même pas à éteindre mon chrono, j’entends juste Fred qui me dit 3h40mn05. Je m’écroule, jamais je n’ai ressenti un épuisement pareil, affalée, tenue par les bénévoles qui s’inquiètent. Il me faudra une bonne heure pour retrouver une petite forme.

Pas de déception pour autant, je suis à peu près dans l'objectif. C'est si fascinant un marathon, on croit durant 38 bornes que l'on va le survoler en gagnant quelques minutes, et à 2 km de l'arrivée ce sont tous nos espoirs qui s'envolent, c'est le dur retour à la réalité..... mais quelle source de motivation pour en refaire un autre, un peu plus vite ! : )

Merci à Fred de m'avoir supportée durant ces 42 bornes 195, à Baltha et Pépito, et encore bravo à Pierrot75, c'était chouette quand nos chemins se rejoignaient.

Blog de Fred :
http://fred.courseapied.net/billet.php?idbillet=4536

2008-02-04 08:40:25 : les champions du week-end - 3 photos - 21 réactions

quelques photos de mon Nicolas toutes fraîches de ce week-end des championnats d'Ile de france + championnats de France handisport d'athlétisme :

http://www.flickr.com/photos/packedbox/sets/72157603846974389/

2008-01-27 19:25:52 : Première course 2008 - 2 photos - 42 réactions

…et premier 10 km depuis 7 mois. A cause d’une blessure en septembre, d’un tendon guéri en décembre, mais de douleurs toujours présentes sur les allures plus rapides et le risque de rechute, j’avais du mal à envisager un 10 km… Mais la décision de m’inscrire au marathon de Chavagnes en mai, la reprise sérieuse de l’entrainement en janvier, et l’encouragement de mon coach à me frotter à quelques 10 km pour booster mon p’tit moteur m’a forcé à remettre la puce au pied. À cela s’ajoutait ma peur de l’allure 10 km, cette sensation « border line » que je crains toujours et je risque de franchir lorsque je ne suis pas rassurée par à un meilleur niveau et un gros travail au seuil… Bon allez trêve de réflexion je fonce rejoindre une joyeuse troupe de Vincennus-lenglenus.

Quel bonheur de retrouver l’atmosphère des courses de quartier du dimanche matin !...Euh Gros quartier le 14ème parce qu’avec 1500 personnes ça ralentit et bouscule carrément au départ. J’ai sous estimé mon niveau derrière la ligne, je me suis mis bien derrière pensant faire 47-48 mn, et je me retrouve à trottiner et slalomer sur 500 m.
J’ai oublié d’être un petit jack russel fonceur…. je m’applique à respecter les puls préconisées par le coach sans regarder le chrono : Les premier km en 172-173, 176 jusqu’au 6ème puis plus si affinités pour une FCM à 198…bref rien que du raisonnable.
Le plan marche à merveille, le moteur ne souffre pas, sauf parfois sur les quelques faux plats, je prends confiance et ne regrette pas d’être là. Je monte à 176 et commence à remonter des participants. Rencontre de Pascaline de mon club vers le 5ème : je pense l’accompagner jusqu’à la ligne d’arrivée, mais diminuée par un virus dans la semaine elle ne va pas très bien…. le 6ème km arrive, tant pis je vais tenter d’accélérer et de faire monter les puls.

Bon là tout de suite c’est moins facile puisque je n’ai pas dépassé les 180 puls depuis longtemps. Le pied fait un peu plus mal et mes nouveau lacets free-lace, certes intéressants car faisant un serrage très homogène du pied sont encore trop costauds pour moi et m’engourdissent le peton…..Penser à en revoir le laçage…. j’ai beau essayer d’accélérer mais les jambes et les puls ne veulent pas beaucoup plus monter. je fais un effort au neuvième et montre à 181-82 mais ça n’ira pas plus loin. Un dernier coup de collier sur les 200 derniers mètres : j’embarque un volontaire compagnon de sprint et franchis la ligne en 46mn20 à mon chrono. 13 ème. Pas si mal pour une reprise, surtout avec les secondes perdues au départ…. Reste à réapprendre à supporter des puls plus élevées.

Je suis contente comme une gamine : )

2008-01-13 08:19:59 : Brinouillathlon enfin les dates 2008 - 4 photos - 20 réactions


2008 à pointé son nez et piscines et vélo tendent les bras à ceux qui veulent ne pas s’en tenir qu’à la CAP pour la nouvelle année. Si c’est le cas venez nous rejoindre, pour la plupart nous somme novices en triathlon, et nous avons choisi ces dates pour expérimenter le triathlon sans inhibition :

-Enghien le 8 juin 2008 à 9 h : la mauvaise nouvelle pour les débutants en natation c’est qu’il y a 400 m de natation et non 250 m comme les années passées.
Donc 400 m natation +12 km vélo de route + 3 km course à pied http://jforhan.club.fr/tri_enghien95/index.html

-Gretz sur loing le28 juillet2008 : 500 en rivière dans le Loing + 15/20 km de VTT en chemins + 5 km de course à pied
http://home.tele2.fr/ansa22/triathlon_cadre_general.htm

-le trifun de l’association Funevents à Cergy le 28 septembre 2008
400 m de natation dans la base de cergy + 20/25 km de VTT + 5 km de course à pied Attention l’esprit funevents c’est du fun avant tout, donc prévoir qu’il y aura des trous et des bosses en VTT, des passages en eau pas seulement dans la première partie, et autres « joyeusetés »…..
http://funevents.free.fr/organisations/otriplefun.htm vidéo de l’édition 2007 ici : http://fr.youtube.com/watch?v=sOvFnCI8dKk
Si le challenge vous amuse et que vous souhaitez envoyer votre trombine : envoyez la à trombimarathon@hotmail.com en me prévenant ici sur ce blog de votre envoi. voius serez ensuite mis en ligne ici : http://www.flickr.com/photos/brinouille/sets/72157602781134031/

PS : pour le triathlon Val de Reuil et celui de Rambouillet pas encore de dates prévues pour 2008, à surveiller : http://www.triatval.com/ et http://pagesperso-orange.fr/rambouilletolympique/triathlon%20promo/index_triathlon_promo.htm

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net